Les ventes mondiales de semiconducteurs ont atteint 40,16 milliards de dollars en août 2018, en hausse de 14,9% par rapport à août 2017 et supérieures de 1,7% à celles de juillet 2018 (39,49 milliards de dollars), selon les statistiques du WSTS. Après juillet, c’est le deuxième mois de suite où la croissance sur un an passe sous la barre des 20%, ce qui avant n’était pas arrivé depuis mars 2017. Un signe qu’on se dirige vers une normalisation après la pénurie ?

« Les ventes mondiales de semiconducteurs ont continué de progresser en août, devançant aisément les ventes d’août dernier et dépassant de peu le total du mois dernier. Alors que la croissance annuelle s’est quelque peu ralentie ces derniers mois, les ventes restent fortes dans toutes les grandes catégories de produits semiconducteurs et marchés régionaux, les marchés chinois et américain se distinguant par la plus forte croissance annuelle », souligne John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de semiconducteurs.

Par rapport à août 2017, la plus forte hausse a en effet été enregistrée sur le marché chinois (+27,3%, à 14,11 milliards de dollars), devant le marché américain (+15%, à 8,68 milliards de dollars), l’Europe (+9,5%, à 3,53 milliards), le Japon (+8,4%, à 3,39 milliards).  La région Asie-Pacifique hors Chine ferme la marche, avec une croissance de 4,7%, à 10,46 milliards.

Séquentiellement, les ventes d’août ont reculé de 1,4% en Europe et de 0,1% au Japon. Elles ont progressé de 2,1% en Chine, de 3,6% sur le continent américain et de 1,3% dans le reste de la zone Asie-Pacifique et autres.

A l’heure de publication de l’article, nous n’avions pas encore reçu les statistiques en euros du marché européen fournies par l’ESIA.