Selon TrendForce, la production mondiale de smartphones a atteint 380 millions d’unités au 3e trimestre, en progression de 8% par rapport au trimestre précédent. Cette croissance est imputable à la reprise progressive de la demande au 2e trimestre et à l’augmentation des stocks liée à la préparation des fêtes de fin d’année.

Néanmoins, les ventes du nouvel iPhone XR / XS / XS Max se sont avérées inférieures aux attentes, ce qui a entraîné une baisse des livraisons pour Apple. Le cabinet d’études taïwanais estime ainsi que le volume de production total pour le 4e trimestre sera à peu près similaire à celui du trimestre, atteignant environ 380 millions d’unités.

Depuis que le marché des smartphones est arrivé à maturité, les fabricants ont du mal à différencier leurs nouveaux produits, dont beaucoup manquent de fonctionnalités innovantes pour stimuler les achats. Ainsi, les consommateurs sont moins actifs qu’auparavant en ce qui concerne le remplacement de leurs appareils existants.

Les fluctuations des taux de change et la hausse des coûts des composants, les incertitudes générées par le différend commercial en cours entre les États-Unis et la Chine vont mettre à mal la rentabilité des fabricants de smartphones, soutient TrendForce. Dans le même temps, les grandes marques de smartphones continueront à élargir leurs parts de marché aux dépens des plus petites marques.

Parmi les six plus grandes marques de smartphones, Samsung a de nouveau dominé le classement au 3e trimestre avec un total trimestriel de 74,5 millions d’unités, soit une part de marché de près de 20%. Le volume total de la production de Samsung au 4e trimestre devrait atteindre environ 75 millions d’unités, un niveau similaire au trimestre précédent.

La forte demande pour les derniers appareils de Huawei a entraîné une hausse de 44% en glissement annuel du volume de production de smartphones du fabricant chinois au 3e trimestre, pour atteindre un record de 55,5 millions d’unités. Huawei est actuellement la deuxième plus grande marque de smartphones au monde, dépassant Apple en volume depuis deux trimestres. Le volume de production de Huawei au 4e trimestre devrait être du même ordre que celui du 3e trimestre, soit pour l’année 2018 environ 200 millions d’unités.

Le volume de production d’iPhones au 3e trimestre n’a pas dépassé 47,1 millions d’unités. Le 4e trimestre devrait être la période de pointe pour la production d’iPhones, Apple ayant programmé la montée en puissance de ses derniers modèles au cours de cette période. Ainsi, le volume de production total d’iPhones au 4e trimestre devrait atteindre environ 76 millions d’unités, ce qui permettrait à Apple de surpasser Huawei et de rivaliser avec Samsung pour la première place du classement.

Le volume de production total des smartphones de Xiaomi au 3e trimestre s’est élevé à 31,7 millions d’unités. Ce résultat était relativement comparable à celui du 2e trimestre, et la marque chinoise n’a pas enregistré cette fois-ci une croissance à deux chiffres en glissement annuel. Cette croissance atone peut être attribuée au ralentissement de la demande en Chine et en Inde, deux des plus grands marchés pour les smartphones Xiaomi. Pour cette raison, Xiaomi va réduire son inventaire. Le volume total de la production de smartphones de Xiaomi au 4e trimestre est ainsi estimé à moins de 30 millions d’unités, et son volume total pour l’année entière devrait atteindre environ 120 millions d’unités.

La croissance du marché des PC portables pénalisée par la pénurie de processeurs Intel

Un autre rapport de TrendForce montre que les livraisons mondiales d’ordinateurs portables ont augmenté de 3,9% sur un an au 3e trimestre, pour atteindre 42,68 millions d’unités. Comparée à la prévision précédente d’une croissance de 5 à 6%, cette évolution a été revue à la baisse de 2% en raison de la pénurie de processeurs Intel.

Les livraisons au 4e trimestre devraient chuter de 1,9% par rapport au 4e trimestre 2017, et la pénurie de CPU grand public devrait se maintenir au premier semestre 2019, avance TrendForce. De plus, avec le différend commercial sino-américain qui couve, les droits de douane sur les produits importés de la Chine aux États-Unis suscitent des inquiétudes. Il se dit que les PC portables pourraient être inclus dans une nouvelle liste de produits surtaxés, mais on ne sait toujours pas si cette liste entrera en vigueur. Pour faire face à cette situation, relocaliser les installations de production semble être la solution la plus envisageable , mais il en résultera des coûts plus élevés, une vérification supplémentaire des produits et des usines, ainsi qu’un délai plus long, commente TrendForce.

Côté fabricants, HP est resté en tête au 3e trimestre, avec 10,8 millions d’unités livrées. Pour l’ensemble de l’année 2018, ses livraisons devraient augmenter de 5% pour s’élever à environ 42 millions d’unités. Lenovo reste le deuxième plus grand fabricant d’ordinateurs portables, avec 8,44 millions de PC portables livrés au 3e trimestre. Dell s’est classé au troisième rang avec des livraisons de 7,18 millions d’unités, soit une augmentation de 8% sur un an. Les livraisons annuelles de la société devraient atteindre 28 millions d’unités. Asus, classé quatrième, a livré 3,58 millions d’unités. Apple et Acer ont affiché des performances similaires au troisième trimestre, avec respectivement 3,36 millions et 3,35 millions d’unités.