Le Japonais Kyocera annonce la signature d’un accord définitif de rachat, via sa filiale allemande Kyocera Fineceramics, de l’Allemand H.C. Starck Ceramics, un fabricant de céramiques basés à Selb. H.C. Starck Ceramics rejoindra le groupe Kyocera et commencera ses activités au printemps 2019, sous réserve de l’approbation des autorités de contrôle.

Depuis sa création en 1959, le groupe japonais a fourni des composants destinés à un large éventail de marchés, y compris les équipements industriels, les appareils de communication, les appareils médicaux et les équipements à énergies renouvelables. Il a également soutenu le développement de nombreuses autres industries en utilisant une technologie de céramique fine.

Bien que Kyocera investisse dans l’augmentation de sa capacité de production de composants en céramique fine au Japon et aux États-Unis, la société ne dispose actuellement pas d’installations permettant de fabriquer des composants en céramique fine en Europe. Après l’acquisition de Starck Ceramics, Kyocera sera en mesure de répondre rapidement aux demandes de ses clients européens, en répondant à la demande croissante du marché pour les composants en céramique fine utilisés dans les machines industrielles.

H.C. Starck Ceramics compte 213 employés. La société a été fondée en 1985 sous le nom de «Hutschenreuther Technische Keramik» et a été intégrée à la société H.C. Starck Group en 2001. H.C. Starck Ceramics possède une technologie de traitement du carbure de silicium lié par réaction (RBSiC) – une nouvelle technologie pour Kyocera – qui permet de produire des matériaux de grande complexité et de grande rigidité. La société nouvellement acquise apporte également des équipements de production utilisant des technologies de pointe telles que l’intelligence artificielle (IA).

Grâce à l’acquisition de H.C. Starck Ceramics, qui possède des actifs de fabrication de céramique fine en Europe, une gamme de production et des technologies innovantes, Kyocera souhaite développer davantage son activité de céramique fine au monde.