Le Breton Kerlink, spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l’Internet des objets, publie des résultats décevants pour l’exercice 2018, marqué par un ralentissement du rythme de déploiements des grands projets IoT chez les opérateurs télécoms historiques.

Cette situation s’est traduite par un niveau d’activité inférieur aux attentes, qui a pesé mécaniquement sur les résultats de l’exercice. Le chiffre d’affaires 2018 ressort ainsi à 17,1 M€ contre 24,8 M€ en 2017, avec un second semestre à 8,6 M€, en légère progression par rapport au premier semestre de l’exercice. Au final, le résultat opérationnel affiche une perte de 5,5 M€. Après prise en compte du résultat financier et de l’impôt, la perte nette ressort à 5,7 M€.

Les capitaux propres du groupe s’élèvent à 23,1 M€ contre 28,9 M€ au 31 décembre 2017. Kerlink souligne une situation financière maîtrisée avec une amélioration du BFR et une trésorerie largement positive à plus de 11,8 M€ en fin d’exercice.

Afin de renouer avec la croissance dès 2019, Kerkink a engagé fin 2018 un plan stratégique articulé autour de 5 axes clés : conforter l’avance technologique, accélérer la croissance auprès des opérateurs privés, accompagner la conversion des opérateurs télécoms historiques vers les réseaux IoT et renforcer la pénétration sur les marchés à fort potentiel d’Asie et d’Amériques, poursuivre la montée en puissance des services.

Comme attendu, le premier trimestre 2019 n’intègre pas encore les bénéfices des mesures de relance de l’activité engagées fin 2018. Le chiffre d’affaires de la période s’établit ainsi à 3,0 M€ contre 4,6 M€ au premier trimestre 2018.

Pour autant, malgré une base de comparaison défavorable au premier semestre, le groupe confirme son objectif d’un retour à la croissance sur l’ensemble de l’année. Pour 2020, Kerlink reste confiant sur sa capacité à afficher une croissance à deux chiffres, associée à un EBITDA positif et une génération de flux de trésorerie d’exploitation positive.

Le groupe Kerlink est un fournisseur de solutions réseau bout en bout pour l’Internet des Objets à destination des opérateurs télécoms, des entreprises et des autorités publiques. Le groupe introduit régulièrement des services à valeur ajoutée, tels que la géolocalisation à partir du réseau, l’administration des équipements connectés à distance, et le design de référence IoT basse consommation, permettant à ses clients de mettre rapidement des terminaux IoT sur le marché et d’imaginer des modèles économiques innovants afin de monétiser leurs déploiements.