VIPress.net

Ingenico-171218

Ingenico ferme la porte à Natixis pour sa reprise

Ingenico Group, spécialiste français des solutions de paiement intégrées, annonce qu’il a décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont le groupe a fait l’objet en vue d’une opération stratégique. Rappelons que la banque d’affaires Natixis avait engagé en octobre dernier des discussions préliminaires avec Ingenico dans l’optique d’un rapprochement industriel de ses activités de paiement avec celles du leader mondial des solutions de paiement intégrées, dont la capitalisation boursière dépasse 4,4 milliards d’euros.

Ingenico entend ainsi se concentrer sur l’accélération de la performance du groupe et sur la préparation d’un nouveau plan stratégique moyen terme. En conséquence, le Conseil d’administration a décidé de mettre fin aux travaux du comité ad hoc. Ingenico communiquera son plan stratégique moyen terme avant la tenue de son assemblée générale annuelle 2019.

Début novembre, Ingenico avait annoncé le départ de son p-dg Philippe Lazare, remplacé par un tandem constitué de Nicolas Huss (promu directeur général) et de Bernard Bourigeaud, nommé président du conseil d’administration ).

Administrateur d’Ingenico Group depuis 2005, nommé Directeur général en 2007 puis p-dg début 2010, Philippe Lazare a conduit avec ses équipes et le Conseil d’administration la transformation du groupe et la conquête de sa dimension internationale. En une décennie et sous sa direction, Ingenico Group est devenu une entreprise de croissance profitable et un leader mondial des solutions de paiement dont le chiffre d’affaires est passé de 500 millions d’euros à plus de 2,7 milliards d’euros, générés pour plus de la moitié par des transactions électroniques de paiement.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This