VIPress.net

Infineon-060219

Infineon réduit ses prévisions d’investissement de 100 à 200 M$

Infineon est rattrapé par une conjoncture moins favorable pour les fabricants de semiconducteurs en ce début d’année. Lors de la présentation de ses résultats pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2019, le fabricant de puces allemand a annoncé hier une révision à la baisse de ses prévisions annuelles. Infineon taille également dans ses investissements sans renoncer toutefois à la construction d’une fab 300 m en Autriche.

 

Lors du premier trimestre clos fin décembre de l’exercice 2019, Infineon a réalisé un chiffre d’affaires de 1970 M€, en baisse de 4% par rapport aux 2047 M€ du trimestre précédent et en progression de 11% par rapport au dernier trimestre de l’exercice précédent (1775 M€). Infineon a néanmoins affiché un bénéfice net trimestriel en hausse à 254 M€, contre 141 M€ lors du trimestre précédent et 205 M€ lors du même trimestre de l’exercice précédent.

« Jusqu’à présent, nous avons été en mesure de relever les défis d’une conjoncture de plus en plus difficile. En dépit de ces turbulences, nous pensons pouvoir enregistrer une croissance d’environ 9% au cours de l’année fiscale 2019 et gagner de nouvelles parts de marché grâce à des moteurs de croissance structurels sains. Nos perspectives de croissance à long terme restent intactes. Nous continuerons donc à poursuivre des projets essentiels tels que la construction de la salle blanche de notre fab 300 mm à Villach, mais en réduisant modérément nos investissements dans le matériel de fabrication », a déclaré Reinhard Ploss, CEO d’Infineon Technologies.

Ainsi, Infineon compte investir au total 1,5 milliard d’euros dans ses usines pour l’ensemble de l’exercice contre une prévision initiale de 1,6 à 1,7 milliard d’euros. Comme la précisé le p-dg, ce montant couvre notamment la construction d’une salle blanche pour la nouvelle usine de fabrication sur tranches de 300 mm à Villach, en Autriche, évalué précédemment à un montant d’environ 200 millions d’euros.

Pour le deuxième trimestre de l’exercice 2019, Infineon prévoit un chiffre d’affaires stable par rapport au trimestre précédent (à plus ou moins 2 points de pourcentage), pour une marge d’exploitation médiane d’environ 16%, à comparer à 18,2% pour le trimestre clos fin décembre.

Pour l’ensemble de l’exercice, Infineon s’attend maintenant à atteindre le bas de sa fourchette des revenus prévus pour l’exercice 2019, ce qui correspond à une croissance des revenus de 9%. À ce niveau, une marge opérationnelle d’environ 17,5% est attendue. Selon les prévisions, la croissance du chiffre d’affaires de la division Automobile devrait être supérieure à la moyenne du groupe. La division IPC (Industrial Power Control) devrait croître au même rythme que la moyenne du groupe. La croissance du chiffre d’affaires de la division gestion de puissance et circuits multi-applications (PMM) devrait être inférieure à la moyenne du groupe. En raison de la situation difficile du marché, le chiffre d’affaires de la division circuits pour cartes à puce et sécurité (CCS) devrait baisser.

Voir la présentation d’Infineon

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This