Infineon installe un nouveau centre de développement sur son site de Dresde. L’un de ses objectifs sera de développer de nouveaux produits et solutions pour l’électronique automobile et de puissance, ainsi que l’intelligence artificielle. Il devrait être lancé au cours de l’année 2018.

Le fabricant allemand de semiconducteurs prévoit de créer environ 100 emplois dans la première phase et le nouveau centre de développement devrait employer environ 250 personnes à moyen terme.

À Dresde, le groupe Infineon dispose déjà de l’un de ses sites les plus importants pour développer des technologies et des processus de fabrication de puces, ainsi qu’une unité de production hautement automatisée. 2200 employés effectuent des recherches et développent des technologies pour les microcontrôleurs, les capteurs et les semiconducteurs de puissance et y fabriquent des puces, notamment pour l’industrie automobile. L’intégration de systèmes gagne en importance pour permettre une interaction complexe entre les semiconducteurs dans des voitures de plus en plus sophistiquées. La modélisation de systèmes complexes et le développement de produits hautement intégrés seront l’une des principales tâches du nouveau centre de développement en plus de la conception de puces.

« La microélectronique est responsable d’environ 90% de toutes les innovations dans la voiture. Les semiconducteurs sont une condition préalable à l’électromobilité et à la conduite autonome, des tendances qui constituent des moteurs de croissance importants pour Infineon », déclare Reinhard Ploss, CEO d’Infineon Technologies. « Les algorithmes, l’intelligence artificielle et l’Internet des objets jouent un rôle clé dans la mise en réseau croissante des systèmes de trafic. Le nouveau centre de développement abordera également ces questions de manière intensive. Nous créerons des synergies grâce aux liens directs avec notre site de développement et de production à Dresde. Cela nous aidera à développer des produits plus rapidement et à les mettre sur le marché plus rapidement », avance-t-il.

L’automobile est le premier secteur d’activité d’Infineon et les semiconducteurs pour l’industrie automobile génèrent 42% du chiffre d’affaires du groupe. Infineon s’attend à ce que la tendance vers des voitures électriques, connectées et de plus en plus autonomes contribuera à stimuler sa croissance de manière significative dans les années à venir. Au cours de l’exercice 2017 (clos le 30 septembre dernier), la société a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 7,1 milliards d’euros avec environ 37 500 employés dans le monde.