Infineon renforce ses efforts de recherche et développement dans le domaine des composants haute fréquence. À cette fin, le fabricant de semiconducteurs allemand a inauguré, à Linz, en Autriche, un nouveau centre de recherche et développement qui pourra accueillir 400 employés d’ici l’été 2020. Aujourd’hui, 180 personnes y travaillent, principalement au développement de puces radar à 77 GHz pour les systèmes d’assistance à la conduite.

Les composants pour les applications de téléphonie mobile et de navigation constituent un autre domaine clé des activités de recherche.

« Infineon est en train de façonner l’avenir de la mobilité et de la communication. La microélectronique est à l’origine de la majorité des innovations dans l’automobile et les smartphones. Le développement futur de systèmes avancés d’aide à la conduite, de téléphones intelligents, de tablettes et de dispositifs de navigation est un puissant moteur de croissance pour Infineon. Ces solutions sont entre autres développées à Linz », souligne Peter Schiefer, président de la division automobile du groupe Infineon.

100 millions de puces radar vendues

Avec son centre de développement à Linz, Infineon est un pionnier des systèmes radar d’assistance au conducteur : la société a lancé la première puce radar au monde à 77 GHz utilisant la technologie silicium-germanium en 2009. Par exemple, ces capteurs radar sont utilisés pour les systèmes d’alerte et de freinage d’urgence automatique qui rendent la conduite plus sûre. Avec plus de 100 millions de puces radar 77 GHz vendues, Infineon est le leader mondial de la technologie et du marché dans ce domaine. L’objectif est de développer davantage cette technologie de sécurité. Les capteurs radar feront partie de l’équipement standard de chaque nouvelle voiture à l’avenir ; ils sont entre autres nécessaires à la conduite autonome, souligne le fabricant allemand.