VIPress.net

Infineon accélère ses investissements de capacité de production

Au cours de l’exercice 2018, Infineon Technologies prévoit d’investir 1,2 milliard d’euros (contre 1022 M€ lors de l’exercice précédent), pour accélérer l’extension de ses capacités de production. Lors du deuxième trimestre de son exercice 2018 clos fin mars, Infineon a réalisé un chiffre d’affaires de 1836 M€, en hausse de 3% par rapport aux 1775 M€ du trimestre précédent et en progression de 4% par rapport au deuxième trimestre de l’exercice précédent (1767 M€).

Lors du trimestre, Infineon a affiché un bénéfice net de 457 M€, contre 205 M€ lors du trimestre précédent et 199 M€ lors du même trimestre de l’exercice précédent.

« Infineon continue de croître de manière rentable. Notre croissance repose sur une large base : solutions pour systèmes de transmission pour tous types de véhicules électriques, y compris les systèmes 48 volts, trains à grande vitesse et production d’énergie renouvelable. En outre, nous assistons à une demande croissante d’alimentations pour centres de données pour l’intelligence artificielle. Nos carnets de commandes sont remplis. Comparé au trimestre de mars de l’année précédente, le taux de change moyen du dollar par rapport à l’euro a baissé d’environ 16% au 31 mars 2018. Malgré les vents contraires du dollar américain et la hausse des prix des matériaux, nous prévoyons atteindre nos objectifs avec une marge d’exploitation de 17% à nouveau dans l’exercice 2018. Cela démontre la robustesse de notre modèle économique », a déclaré Reinhard Ploss, CEO d’Infineon.

Sur la base d’un dollar à 1,25 euro (contre un taux plus favorable de 1,11 lors du dernier exercice), Infineon estime désormais que pour l’ensemble de l’exercice, son chiffre d’affaires annuel progressera de 4% à 7%, contre une prévision initiale de 5% à +/-2%, avec une marge opérationnelle de 17%. Pour le trimestre en cours, ses ventes devraient progresser séquentiellement de 3% (à +/-2%) avec une marge de 17%.

Pour l’ensemble de l’exercice, la division automobile (44% des ventes au dernier trimestre) devrait croître plus vite que l’ensemble du groupe. La croissance de la division IPC (Industrial Power Control), qui a représenté 17% des ventes au dernier trimestre, devrait être comme la moyenne du groupe et celle de la division gestion de puissance et circuits multi-applications (PMM), qui a représenté 30% des ventes lors du dernier trimestre, devrait être inférieure à celle de l’ensemble du groupe. La croissance de la division devrait toutefois être suffisante pour combler la baisse des revenus liés à la vente de la majeure partie des composants de puissance RF du groupe allemand à l’Américain Cree. Enfin, du fait d’une conjoncture plus difficile et de la faiblesse du dollar, un recul des ventes annuelles est attendu pour la division circuits pour cartes à puce et sécurité (CCS), qui ont représenté 9% des ventes lors du dernier trimestre.

Du fait de la cession de ses composants de puissance RF à Cree, Infineon s’attend à dégager un bénéfice net annuel bien supérieur à 1 milliard d’euros.

Voir l’ensemble de la présentation des résultats

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This