A l’occasion de la présentation de ses résultats semestriels, le groupe japonais Fujitsu a annoncé un plan de restructuration qui passe notamment par la fermeture de son usine d’assemblage de PC à Augsburg, en Allemagne.

Sur le site de Fujitsu, l’usine d’Augsburg est présentée comme l’un des sites de production les plus modernes au monde pour les ordinateurs et les systèmes de stockage et la seule unité production de PC en Allemagne. Elle fabrique également des serveurs Fujitsu Primergy en rack ou en tour.

Si le groupe nippon s’est refusé à indiquer le nombre de salariés affectés par cette fermeture programmée (les consultations avec les instances du personnel ne font que commencer), outre-Rhin, le syndicat IG Metall dénonce la suppression de 1800 emplois dans toute l’Allemagne et la fermeture du site d’Augsbourg d’ici septembre 2020.

« L’annonce de Fujitsu a été une surprise totale pour les employés mais également pour nous en tant qu’IG Metall. Nous sommes très choqués de constater qu’après la société Ledvance [NDLR : l’ex activité lampes d’éclairage général d’Osram], une deuxième entreprise d’Augsbourg souhaite fermer un site de plus de 1350 employés », explique, dans un communiqué, Angela Steinecker, représentante de la société IG Metall pour Fujitsu.

Voir la présentation de la réorganisation de Fujitsu