Fiat Chrysler Automobiles annonce ce matin la signature d’un accord définitif en vue de la vente de son entreprise de composants automobiles Magneti Marelli à CK Holdings, une société de l’équipementier japonais Calsonic Kansei, lui-même détenu par le fonds d’investissement américain KKR.

Les activités combinées de Calsonic Kansei et Magneti Marelli créeront le 7e équipementier mondial indépendant de composants pour véhicules automobiles sur la base d’un chiffre d’affaires combiné de 15,2 milliards d’euros. L’accord représente une valeur de transaction de 6,2 milliards d’euros.

À la suite de la clôture de la transaction, CK Holdings sera renommée Magneti Marelli CK Holdings. Le nouvel ensemble maintiendra le siège opérationnel actuel de Magneti Marelli à Corbetta, Milan. La transaction devrait être finalisée au cours du premier semestre de 2019.

Le nouvel ensemble devrait générer un chiffre d’affaires combiné de 15,2 milliards d’euros. La nouvelle entité opérera sur près de 200 installations et centres de recherche et développement en Europe, au Japon, sur le continent américain et en Asie-Pacifique. La société fusionnée dispose ainsi d’une envergure accrue pour servir ses clients dans le monde entier avec des lignes de produits complémentaires et une empreinte géographique plus large.

Fiat Chrysler Automobiles a également convenu d’un contrat d’approvisionnement pluriannuel avec Magneti Marelli, soulignant ainsi l’engagement pris par la nouvelle entité de maintenir les opérations de Magneti Marelli en Italie et de maintenir son empreinte industrielle et ses niveaux d’emploi.

La société fusionnée sera dirigée par Beda Bolzenius, actuellement p-dg de Calsonic Kansei, basé au Japon. Ermanno Ferrari, p-dg de Magneti Marelli, rejoindra le conseil d’administration de Magneti Marelli CK Holdings.

« Après avoir soigneusement examiné toute une gamme d’options permettant à Magneti Marelli d’exprimer tout son potentiel dans la prochaine phase de son développement, cette association avec Calsonic Kansei est apparue comme une opportunité idéale d’accélérer la croissance future de Magneti Marelli au profit de ses clients et de ses collaborateurs. Les activités combinées continueront d’être parmi les partenaires commerciaux les plus importants de FCA et nous souhaitons voir cette relation se développer davantage à l’avenir », a commenté Mike Manley, p-dg de FCA.

Beda Bolzenius, p-dg de Calsonic Kansei, a déclaré : « Notre industrie a subi de profonds changements ces dernières années et la phase à venir sera encore plus dynamique. Calsonic Kansei et Magneti Marelli forment une plate-forme solide pour travailler ensemble et créer un fournisseur automobile compétitif extrêmement bien placé parmi le Top10 mondial. Ensemble, nous bénéficierons d’empreintes géographiques et de lignes de produits complémentaires, tandis que nos clients respectifs bénéficieront d’un investissement accru dans les ressources humaines, les processus et les nouveaux produits innovants ».

Calsonic Kansei est un fabricant mondial d’une gamme complète de pièces d’automobile spécialisée dans les produits thermiques, les systèmes d’échappement, les intérieurs et l’électronique. Calsonic Kansei, une société détenue à 100% par le fonds d’investissement KKR, a son siège à Saitama, au Japon, et a récemment célébré son 80e anniversaire. Son chiffre d’affaires consolidé s’est élevé à 7,7 milliards d’euros pour l’exercice 2017, qui s’est terminé en mars 2018.

Magneti Marelli est un équipementier automobile fondé en 1919 et basé à Corbetta, Milan. Spécialisée dans l’éclairage, les groupes motopropulseurs, l’électronique, les pots d’échappement, les suspensions, les amortisseurs et le sport automobile, la société a affiché en 2017 des revenus de 8,2 milliards d’euros. Magneti Marelli possède 86 unités de production, 14 centres de R&D dans 20 pays, et emploie environ 43 000 personnes. L’entreprise italienne dispose de trois usines en France : Châtellerault pour l’électronique, Argentan pour les transmissions et Sain-Julien de Sault pour l’éclairage automobile.