L’Allemand ZF et le Français Faurecia, deux équipementiers de l’industrie automobile, annoncent un partenariat stratégique qui portera sur le développement de technologies de rupture et différenciatrices pour l’intérieur et la sécurité des véhicules autonomes. Au menu : la sécurité intégrée pour la conduite autonome et les technologies de sécurité avancée pour le cockpit du futur.

Dans le cadre de ce partenariat unique, les deux entreprises comptent identifier et développer des solutions innovantes de sécurité, adaptées aux différentes positions des occupants à l’intérieur du véhicule.

La grande modularité et le confort des intérieurs dotés de systèmes avancés de sécurité active et passive seront déterminants dans l’adoption de différentes configurations d’intérieur, assurent les deux partenaires. Les sièges, notamment, intégreront un grand nombre de dispositifs de sécurité permettant de les faire pivoter, de les incliner et de faciliter enfin le retour à la conduite active.

Pour Patrick Koller, directeur général de Faurecia : « ce partenariat constituera pour Faurecia une nouvelle étape importante dans le développement d’un écosystème de solutions technologiques innovantes pour le cockpit du futur. La forte proximité clients et la vision commune que nous partageons avec ZF donneront naissance à une offre technologique unique, à même de garantir la sécurité des occupants du véhicule dans divers scénarios de conduite autonome ». Et Patrick Koller d’ajouter : « Nos clients seront les premiers bénéficiaires de ce partenariat. Ensemble, nous serons en mesure d’offrir des systèmes complets de sécurité afin de répondre aux défis de demain et permettre au cockpit du futur d’être sûr, connecté, adaptable et prédictif ».

« Nous serons plus forts à deux. L’électrification des véhicules et la conduite autonome doivent reposer sur des technologies de sécurité active et passive innovantes pour séduire le grand public. ZF, l’un des leaders mondiaux en matière de sécurité, est déterminé à fournir des concepts de sécurité intégrés avec son partenaire Faurecia », renchérit  Stefan Sommer, directeur général de ZF.

Cette collaboration reposera sur un partage d’expertises et de compétences sans échange de capital.

L’Allemand ZF est un leader mondial du marché des technologiques de transmission et de châssis, ainsi que des technologies de sécurité active et passive. La société emploie près de 137 000 collaborateurs répartis sur environ 230 sites dans une quarantaine de pays. En 2016, ZF a réalisé un chiffre d’affaires de 35,2 milliards d’euros.

Faurecia est l’un des principaux équipementiers automobiles mondiaux avec des positions de leader dans trois activités: les sièges d’automobile, les systèmes d’intérieur et la mobilité propre. Son offre technologique fournit aux constructeurs automobiles des solutions pour le cockpit du futur et la mobilité durable. Le groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 18,7 milliards d’euros. Au 31 décembre 2016, Faurecia employait 100 000 personnes dans 34 pays sur 300 sites, dont 30 centres de R&D.

Patrick Koller (à gauche) et Stefan Sommer