Eutelsat communications annonce avoir commandé auprès d’Airbus Defence and Space deux nouveaux satellites qui permettront de remplacer les trois satellites Hotbird existants à 13° Est. L’entrée en service de ces satellites tout électriques est prévue en 2022, pour desservir l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

La constellation Hotbird est l’un des plus grands systèmes de diffusion en Europe. Elle diffuse 1000 chaînes de télévision vers plus de 135 millions de foyers en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Ces deux satellites amélioreront les performances pour la zone Europe et Moyen-Orient, et renforceront la couverture européenne avec un faisceau de forte puissance. Ils assureront une continuité de service complète sur les 102 répéteurs/fréquences en bande Ku opérationnels, un déploiement sécurisé et une redondance capacitaire à la position orbitale Hotbird.

Ces satellites tout électriques seront basés sur la plate-forme Eurostar Neo d’Airbus Defence and Space. Cette dernière sera fabriquée, tout comme les charges utiles de ces satellites, sur les sites d’Airbus Defence and Space à Stevenage et Portsmouth au Royaume-Uni, ainsi que sur le site de Toulouse. Nouvelle gamme des satellites de télécommunications géostationnaires d’Airbus, cette plateforme combine une capacité de charge utile accrue et des systèmes de contrôle de puissance et thermique plus efficaces, avec un délai de production écourté et des coûts optimisés. Les satellites affichent chacun une puissance électrique de 22 kW, pour une masse au lancement de 4500 kg, grâce à la version tout-électrique EOR (Electric Orbit Raising) de la plateforme Eurostar Neo. Le développement de la plateforme Eurostar Neo d’Airbus a été soutenu par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et les agences spatiales européennes dans le cadre du programme ARTES-14 conduit par l’ESA et le CNES, et largement soutenu par l’Agence spatiale britannique (UKSA).

Airbus a déjà produit 23 satellites pour Eutelsat

Cette technologie de pointe permettra à Eutelsat de remplacer les trois satellites existants par deux, renforçant ainsi l’optimisation des investissements grâce à une approche de conception par les coûts.

« Nous sommes ravis d’avoir sécurisé le remplacement de nos ressources pour Hotbird. Ce pôle audiovisuel de référence à 13° Est participe depuis sa création à l’évolution des formats de diffusion de la télévision et constitue un pilier de notre stratégie dans la vidéo. Nous confions à nouveau ce projet à notre partenaire de longue date, Airbus Defence and Space, qui a déjà fabriqué 23 satellites pour notre groupe », déclare Rodolphe Belmer, Directeur général d’Eutelsat.

Avec un lancement prévu en 2021, ils seront les neuvième et dixième satellites Eurostar à haute puissance tout-électriques, et utiliseront leurs nombreux propulseurs électriques pour une mise à poste et des manœuvres orbitales plus rapides.