Dassault Aviation a réalisé un chiffre d’affaires de 4808 millions d’euros en 2017, contre 3586 millions d’euros en 2016, pour un bénéfice net de 489 millions d’euros contre 384 millions d’euros en 2016. La contribution de Thales dans le résultat net de l’avionneur a été de 241 millions d’euros, contre 218 millions d’euros en 2016. La part du chiffre d’affaires à l’export a été de 89%.

Le chiffre d’affaires Défense 2017 s’élève à 1878 millions d’euros contre 1244 millions d’euros en 2016. Il est favorablement impacté par la hausse du nombre de livraisons de Rafale à l’Égypte. En effet, 8 Rafale ont été livrés à l’Égypte au cours de l’exercice 2017, contre 3 en 2016. Par ailleurs, 1 Rafale a été livré à la France en 2017, contre 6 en 2016. Le chiffre d’affaires Falcon 2017 s’élève à 2930 millions d’euros contre 2342 millions d’euros en 2016. 49 Falcon ont été livrés en 2017 comme en 2016.

Le « book to bill » (ratio prise de commandes /chiffre d’affaires) est de 0,7 pour l’année 2017. Les prises de commandes 2017 ont en effet été de 3157 millions d’euros contre 9558 millions d’euros en 2016, année où Dassault avait enregistré la commande de 36 Rafale par l’Inde. La part des prises de commandes à l’Export est de 82%. Les prises de commandes Défense 2017 s’élèvent à 756 millions d’euros contre 8 139 millions d’euros en 2016, année de  la commande de 36 Rafale par l’Inde. Les prises de commandes Falcon 2017 s’élèvent à 2401 millions d’euros contre 1 419 millions d’euros en 2016. 41 Falcon ont été commandés et 3 Falcon 5X annulés, contre 33 Falcon commandés et 12 Falcon 5X annulés en 2016.

Le carnet de commandes au 31 décembre 2017 est de 18 818 millions d’euros contre 20 323 millions d’euros au 31 décembre 2016.

Le carnet de commandes Défense France s’élève à 2840 millions d’euros contre 2793 millions d’euros au 31 décembre 2016. Il comprend en particulier 31 Rafale. Le carnet de commandes Défense Export s’élève à 13 309 millions d’euros contre 14 478 millions d’euros au 31 décembre 2016. Il comprend notamment 36 Rafale pour l’Inde, 24 Rafale pour le Qatar et 10 Rafale pour l’Égypte. Le carnet de commandes Falcon s’élève à 2669 millions d’euros contre 3052 millions d’euros au 31 décembre 2016. Il comprend en particulier 52 Falcon (incluant des Falcon 5X non annulés) contre 63 au 31 décembre 2016.

Dassault Aviation prévoit de livrer, en 2018, 40 Falcon, la société ayant répondu à la faiblesse des commandes des années précédentes par une gestion prudente en ralentissant sa production, et 12 Rafale (9 Export et 3 France). Le chiffre d’affaires 2018 devrait être proche de celui de 2017.