Sur les six premiers mois de l’année, la consommation mondiale de semiconducteurs affiche un retard de 14,5% par rapport au 1er semestre 2018, selon les statistiques du WSTS. En Europe, le retard est presque moitié moindre (-7,9%). Exprimé en euros, l’Europe affiche un marché en recul de seulement 1,3% par rapport à janvier-juin 2018. La chute (en dollars) atteint 27,4% sur le Continent américain, 12% au Japon, 11,3% pour la zone Asie-Pacifique, dont 11,1% en Chine.

Les ventes mondiales de semiconducteurs ont atteint 98,2 milliards de dollars au deuxième trimestre 2019, soit une légère augmentation de 0,3% par rapport au trimestre précédent, mais 16,8% de moins que le deuxième trimestre de 2018.

Au deuxième trimestre 2019, les ventes de semiconducteurs en Europe ont atteint 9,8 milliards de dollars, a rapporté l’ESIA (European Semiconductor Industry Association) sur la base des derniers chiffres WSTS. Ces résultats représentent une baisse de 4,7% par rapport au trimestre précédent. Mesurées en euros, les ventes du deuxième trimestre ont atteint 9,992 milliards d’euros, en baisse de 2,5% par rapport au trimestre précédent.

En juin, les ventes en Europe de capteurs et de microprocesseurs ont affiché une bonne croissance par rapport à mai 2019 (respectivement +6,8% et +2,4%) et ont progressé plus rapidement que dans les autres régions du monde. Globalement, les ventes européennes en juin se sont élevées à 3,267 milliards de dollars, en baisse de 2,6% par rapport au mois précédent. Mesurées en euros, les ventes de semiconducteurs en Europe ont atteint 2,905 milliards d’euros en juin 2019, en baisse de 2,6% par rapport au mois précédent et en baisse de 5,5% par rapport à juin 2018.

Les ventes mondiales pour le mois de juin 2019 se sont chiffrées à 32,7 milliards de dollars, soit une baisse de 0,9% par rapport à mai 2019 et de 16,8% par rapport à juin 2018.