VIPress.net

Walsin-151118

Condensateurs MLCC : le vent tourne à Taïwan

Les fabricants de condensateurs MLCC taïwanais ont vu la demande du marché ralentir considérablement depuis le début du quatrième trimestre en raison d’une série de facteurs défavorables, écrit le quotidien DigiTimes. Une bonne nouvelle pour les acheteurs.

La forte dynamique de croissance de la demande passée ne devrait pas revenir avant que les technologies et applications 5G entrent en pleine commercialisation soit pas avant 2020, poursuit le média taïwanais. Merci Trump ? Selon les sources industrielles de DigiTimes, le principal facteur de ce reflux est la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Les clients ont considérablement réduit leurs commandes, ce qui a fait rapidement grimper les niveaux de stocks chez les fournisseurs.

En outre, la clientèle des fabricants de PC a été contrainte de différer ses productions en raison des pénuries sur certains microprocesseurs Intel, tandis que la croissance des ventes de smartphones a également ralenti, ce qui a affecté la demande en condensateurs MLCC, poursuit DigiTimes.

Les deux principaux fournisseurs de composants passifs taïwanais, Yageo et Walsin Technology, pourraient ainsi subir une baisse séquentielle de leurs revenus de 30% au quatrième trimestre de 2018, en raison de la saisonnalité des ventes et des conflits commerciaux entre les deux plus grandes économies du monde.

Pour le quotidien, les fortes hausses de prix observées au cours de l’année écoulée appartiennent désormais au passé et il est peu probable que les prix recommencent à augmenter, même dans le cas où les fournisseurs réduiraient leur production. D’autant que les grands fabricants mondiaux, à l’instar du Japonais Murata sont engagés dans la construction de nouvelles capacités de production en Japon et en Chine.

Voir l’article de DigiTimes

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This