Les 15 lauréats 2019 de la 5e édition du concours French IoT de La Poste visant à accélérer le développement de services connectés ont été révélés jeudi 20 juin à l’occasion du Lab Postal, rendez-vous annuel de l’innovation du groupe. Sélectionnées avec le soutien des écosystèmes régionaux d’innovation et des grands groupes partenaires du programme, les 15 start-up opèrent dans l’une des 5 thématiques du concours : santé, services, smart city & mobilité, deep tech, gov & civic tech.

Les lauréats intègrent une communauté de 250 start-up et bénéficient pendant six mois d’un programme d’accélération sur mesure. Pour sa 5e édition, le concours French IoT a sélectionné 15 finalistes parmi 173 candidatures venant de toutes les régions de France et de plusieurs pays étrangers (Suisse, Allemagne, Afrique, Etats-Unis, Canada).

Cette année, l’appel à candidatures s’articulait autour de cinq thématiques : santé, services, smart city & mobilité, et deux nouvelles catégories orientées « tech », deep tech et civic & gov tech.

Ouvert à l’international, French IoT mise sur l’ancrage territorial. Une première sélection est réalisée en région avec les écosystèmes numériques partenaires. Elle a permis d’intégrer 57 start-up dans la communauté French IoT.

Dans la continuité des actions « Femmes du Numérique », lancées par La Poste au CES 2019, le concours French IoT a encouragé les femmes entrepreneures à oser candidater. La sélection 2019 affiche ainsi une progression significative de la place des femmes. Elles représentent près de 45% des équipes dirigeantes au sein des 57 startups qui intègrent la communauté 2019 (25% en 2018). Parmi les 15 finalistes, 33% des start-up ont été cofondées par des femmes (7% en 2018) alors qu’en France, 9% des start-up sont dirigées par des femmes. La parité reste un objectif à atteindre pour l’année prochaine.

Les lauréats French IoT 2019 sont des start-up et des PME qui disposent d’un objet ou d’un service connecté innovant, en phase de pré-commercialisation ou de commercialisation dans l’une des 5 thématiques du concours :

Catégorie Deep Tech

  • Golem.ai
    Intelligence artificielle d’analyse du langage pour l’automatisation et l’assistance des métiers. [Lien vers le site]
  • OneVisage
    Solution digitale d’authentification pour les transactions numériques. [Lien vers le site]
  • KeoPass
    Clé pour générer des mots de passe robustes à partir des empreintes digitales. [Lien vers le site]

Catégorie Santé

  • ExactCure
    « Jumeau numérique » permettant de tester et d’améliorer le traitement par médicament du patient. [Lien vers le site]
  • WiStim
    Application pour accompagner et faciliter le parcours des couples en PMA (procréation médicalement assistée). [Lien vers le site]
  • AUM Biosync
    Solution de management des performances des équipes opérationnelles de secours et d’urgence, travaillant 24h/24. [Lien vers le site]

Catégorie Services

  • Living Packets
    The Box, premier emballage durable et intelligent pour le monde du e-commerce. [Lien vers le site]
  • Pickeos
    Solution de guidage lumineux facilitant les recherches dans les zones de stockage. [Lien vers le site]
  • Ido-data
    Dial, bracelet connecté d’alerte et de localisation pour les adeptes de sports nautiques. Lien vers le site]
  • SouthPigalle
    Nouvelle génération d’assistants virtuels favorisant l’intelligence collective dans les entreprises. [Lien vers le site]

Catégorie Smart City et mobilité

  • Nielsen Concept
    Mobilypod, station prête à poser, multi-services et digitale pour vélos et trottinettes. [Lien vers le site]
  • Stimergy
    Solution de récupération de chaleur produite par les serveurs informatiques et injectée dans les réseaux d’eau chaude d’un immeuble. [Lien vers le site]
  • SmartHab
    Opérateur de solutions de logement intelligent et connecté pour l’immobilier résidentiel. [Lien vers le site]

Catégorie Gov et Civic Tech

  • Pitangoo
    Premier outil de développement personnel dédié aux jeunes pour faciliter leurs choix d’orientation. [Lien vers le site]
  • EA4T
    Plateforme agnostique (qui fonctionne indépendamment du système qui l’héberge) permettant de créer des assistants personnels numériques pilotés par la voix, dédiés aux entreprises et aux collectivités. [Lien vers le site]