VIPress.net

Composants O-S-D : Sony caracole en tête, mais ST bondit de 25%

Le marché des composants O-S-D (optoélectronique, capteurs/actionneurs et discrets) est resté solide en 2018, avec une croissance de 9%, à 82,4 milliards de dollars, selon IC Insights. Les fournisseurs de composants optoélectroniques dominent actuellement le classement des 10 principaux fournisseurs de composants O-S-D.

Les quatre principaux fournisseurs de composants O-S-D en 2018 occupent les mêmes positions qu’en 2017. Le géant de l’optoélectronique Sony, le plus grand fournisseur de capteurs d’image CMOS, a facilement maintenu sa position de leader du classement avec des ventes totalisant près de 7,1 milliards de dollars en 2018, ce qui représente 3,1 milliards de dollars de plus que son dauphin, le Japonais Sharp. Après une forte augmentation de 19% en 2017, la croissance des ventes O-S-D de Sony a néanmoins ralenti pour s’établir à seulement 3% en 2018 en raison de la faible demande de capteurs d’image CMOS sur le marché mature des smartphones  et de la baisse des livraisons de capteurs laser pour lecteurs de disques optiques.

Au total, six des 10 plus importants fournisseurs de composants O-S-D ont enregistré une hausse de leurs ventes à deux chiffres en 2018. Mais la palme de la croissance revient à STMicroelectronics dont les ventes de composants O-S-D ont bondi de 25% l’an dernier, à près de 3 milliards de dollars. Les ventes de semiconducteurs discrets du groupe franco-italien ont progressé de 27%, à 1,3 milliard de dollars, grâce notamment à la hausse des prix de vente des transistors de puissance, des diodes de puissance et d’autres composants en situation de pénurie au cours de l’année. Les ventes de composants opto de ST, principalement des capteurs d’images et de lumière, ont, quant à elles, bondi de 48%, à 903 millions de dollars.

Neuf des 10 plus grandes entreprises du secteur O-S-D vendent de l’optoélectronique, six d’entre elles proposent des capteurs/actionneurs et cinq d’entre elles des composants discrets. Seules quatre des 10 plus grandes entreprises vendent des produits dans les trois segments de marché O-S-D. Les 10 plus grands fournisseurs du classement représentaient 39% des revenus mondiaux combinés de l’O-S-D en 2018, soit le même pourcentage qu’en 2017. Par comparaison, les 10 premiers fournisseurs de circuits intégrés détenaient 70% du marché total des circuits intégrés en 2018.

Sur le plan géographique, trois des dix principaux fournisseurs ont leur siège social au Japon, trois en Europe, deux aux États-Unis et deux dans la région Asie-Pacifique (un en Corée du Sud et un en Chine). Il convient de souligner que la forte position historique du Japon dans les domaines de l’optoélectronique et des composants discrets permet au pays de maintenir trois fabricants nippons dans le Top10 des fabricants O-S-D, en dépit de la faiblesse économique actuelle du Japon. Un certain nombre de sociétés japonaises ont également accru leurs efforts dans le domaine des capteurs d’images CMOS ainsi que dans celui des capteurs/actionneurs, des marchés à croissance rapide, souligne IC Insights.

Trois sociétés ont changé de position dans le Top10 en 2018 par rapport à 2017. Deux d’entre elles ont progressé dans le classement (ST et OmniVision), tandis qu’une société a reculé (Nichia). Par ailleurs, le fournisseur de capteurs d’image CMOS OmniVision, qui a vu ses ventes progresser de 10% l’an dernier, pour atteindre environ 1,6 milliard de dollars, fait son entrée dans le Top10. Implanté dans la Silicon Valley, OmniVision, acquis par un groupe d’investisseurs chinois en 2016, était classé au 13e rang en 2017 et reste le troisième plus grand fournisseur d’imageurs CMOS au monde, souligne IC Insights. Fournisseur d’optoélectronique et de composants discrets, le Japonais Renesas est, pour sa part, passé de la 10e place en 2017 à la 12e place en 2018, ses ventes en composants O-S-D n’ayant augmenté que de 1% l’an dernier.

Au cours de la seconde moitié de cette décennie, IC Insights s’attend à ce que davantage d’entreprises chinoises occupent les premières places pour l’optoélectronique et les produits discrets. Toutefois, des fusions-acquisitions parmi les grands fournisseurs O-S-D actuels pourraient retarder cette tendance de quelques années.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This