Les ventes mondiales de semiconducteurs ont atteint 33,1 milliards de dollars en mai 2019, soit une baisse de 14,6% par rapport au total de mai 2018, mais 1,9% de plus que le total d’avril 2019, selon les statistiques du WSTS.

« Les ventes mondiales de semiconducteurs ont été nettement inférieures au total mensuel de l’année dernière en mai, marquant le cinquième mois de suite de décroissance des ventes sur une base annuelle », a déclaré John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de semiconducteurs.

« Séquentiellement, les ventes mondiales ont légèrement augmenté et les ventes sur le continent américain ont augmenté pour la première fois en sept mois, bien qu’en variation annuelle, les ventes dans les Amériques aient fortement diminué », ajoute-t-il.

Par rapport à mai 2018, les ventes, exprimées en dollars, ont diminué dans toutes les régions du monde. En Europe, elles ont reculé de 9%, à 3,36 milliards de dollars. Elles ont chuté de 27,9% sur le continent américain (à 5,95 milliards), de 9,8% en Chine (à 11,88 milliards), de 12,6% dans le reste de la zone Asie-Pacifique et autre (à 8,97 milliards) et de 13,6% au Japon (à 2,89 milliards).

Par rapport à avril 2019, les ventes ont diminué de 0,4% en Europe et de 1,1% en Asie Pacifique et autre. Elles ont progressé de 1,4% sur le continent américain, de 0,9% au Japon et de 5,4% en Chine.

A l’heure de publication de l’article, nous n’avions pas encore reçu les statistiques en euros du marché européen fournies par l’ESIA.

La SIA se félicite de l’assouplissement des relations avec la Chine

La Semiconductor Industry Association s’’est également félicitée des suites de la réunion entre le président Trump et le président Xi à Osaka, lors du G20.

« Les progrès réalisés aujourd’hui par le président Trump et le président Xi à Osaka sont une bonne nouvelle pour l’industrie des semiconducteurs, le secteur technologique dans son ensemble et les deux plus grandes économies du monde. Nous sommes encouragés de voir que les négociations reprennent et que les nouveaux tarifs sur les importations chinoises sont pour l’instant suspendues et nous espérons avoir plus de détails sur les remarques du président sur Huawei », a déclaré John Neuffer.