Le fabricant de connecteurs allemand Harting a réalisé un chiffre d’affaires de 762 millions d’euros en 2018, en progression de 13,4% par rapport au CA de 672 millions de l’année précédente.

Sur la même période, Harting France a réalisé un CA record de 24,3 millions (+18,6%) par le développement des ventes sur le périmètre de la connectique électrique et électronique mais aussi par les systèmes sur mesure (faisceaux et boîtiers intégrés).

« Harting France, qui fêtera ses 40 ans, prévoit la même dynamique pour l’année en cours et envisage divers recrutements. Un responsable qualité à temps complet et un responsable produit vont bientôt rejoindre nos équipes », souligne Nicolas Dusch, directeur général de la filiale française de l’entreprise familiale allemande.

Harting Technology Group est un fournisseur de technologies de connectivité industrielle pour les trois circuits vitaux des technologies industrielles – données, signaux et puissance – avec 13 sites de production et 43 sociétés commerciales dans le monde. L’entreprise fabrique également des caisses enregistreuses électroniques pour le commerce de détail, des actionneurs électromagnétiques pour l’industrie automobile et la production industrielle en série, des technologies de câbles de recharge pour véhicules électriques ainsi que du matériel et des logiciels pour ses clients et les applications dans les domaines de l’automatisation, de la robotique et des transports. L’entreprise fut fondée le 1er septembre 1945, par Wilhelm et Marie Harting sous le nom de “Ateliers Mécaniques Wilhelm Harting”.