Capgemini, leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation digitale, et Altran Technologies, premier acteur mondial des services d’ingénierie et de R&D, annoncent avoir conclu un accord de négociations exclusives en vue de l’acquisition par Capgemini d’Altran dans le cadre d’une OPA amicale à 14,00 euros par action Altran, payables en numéraire.

Le montant total de la transaction s’élèvera à 3,6 milliards d’euros, avant prise en compte de la dette financière nette d’environ 1,4 milliard d’euros. L’accord a été approuvé à l’unanimité par les conseils d’administration de Capgemini et d’Altran. Par ailleurs, Capgemini a d’ores et déjà signé un accord définitif pour l’acquisition d’un bloc de 11% du capital d’Altran auprès d’actionnaires autour d’Apax Partners.

« Ce projet de rapprochement de deux grands acteurs mondiaux permettra à Capgemini de prendre un leadership sur le segment très prometteur de la transformation digitale des entreprises industrielles, que nous appelons « Intelligent Industry ». La complémentarité et la puissance de nos expertises métiers et technologiques combinées constituent des atouts majeurs. Ainsi renforcé, le groupe se positionne résolument comme le partenaire stratégique de ses clients, à même de leur permettre de tirer tous les bénéfices du déploiement du cloud, de l’IoT, de l’Edge computing, de l’intelligence artificielle et de la 5G. Je me réjouis d’accueillir au sein du groupe les talents et les leaders d’Altran, qui partagent nos convictions et notre culture d’entreprise », déclare Paul Hermelin, p-dg du groupe Capgemini.

« Dans une industrie qui se consolide rapidement il n’y a aucun doute que Capgemini est le partenaire idéal pour construire ensemble un leader mondial de la transformation digitale », ajoute Dominique Cerutti, p-dg du groupe Altran.

Leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation digitale, Capgemini compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 13,2 milliards d’euros en 2018. Altran, leader mondial des services d’ingénierie et de R&D, a généré 2,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, avec près de 47 000 employés dans plus dans 30 pays. Le rapprochement des deux sociétés donnera naissance à un groupe de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires comptant plus de 250 000 collaborateurs.

Par ailleurs le nouvel ensemble compte bénéficier, de par sa taille accrue et l’élargissement de son portefeuille d’offres, d’un accès démultiplié aux décideurs opérationnels des grands comptes de l’industrie (aéronautique, automobile, sciences de la vie et télécoms) tels que les directions de recherche, de production et de la supply chain.

Ce rapprochement permet à Capgemini d’accélérer son développement auprès des grandes entreprises technologiques et de l’Internet, en offrant au nouvel ensemble une taille critique dans le software engineering grâce à ses centres d’expertises, notamment en Inde et en Europe de l’Est. Le groupe ambitionne ainsi de devenir un acteur de premier plan sur ce secteur clé.

Le secteur des services d’ingénierie et de R&D est attendu en croissance d’environ 9% par an sur les prochaines années. Le rapprochement doit permettre au nouvel ensemble, premier acteur mondial en taille (notamment aux Etats-Unis et en Europe) de s’appuyer sur ses expertises sectorielles pour développer son offre sur ce segment prometteur.

Le périmètre combiné de ces activités de services d’ingénierie et de R&D représentera un chiffre d’affaires d’environ 3,4 milliards d’euros et 54 000 professionnels, dont 21 000 dans 5 Global Engineering Centers.

La création d’un leader mondial de l’« Intelligent Industry »

Le groupe ainsi constitué met en avant une capacité unique à accompagner les acteurs industriels dans leur transformation digitale, en combinant sa connaissance des métiers, son accès aux décideurs et son portefeuille d’offres couvrant le conseil en transformation digitale et l’innovation, les technologies de l’information (IT, Information Technology) et les technologies des opérations (OT, Operations Technology). Fort de ces atouts, Capgemini renforcera ainsi son rôle de partenaire stratégique de ses clients sur ce secteur de l’« Intelligent Industry » qui présente un potentiel de croissance à deux chiffres.

Les synergies de coûts et de modèles opérationnels sont estimées entre 70 et 100 millions d’euros avant impôts en année pleine. Elles seront pleinement réalisées à un horizon de 3 ans. A la même échéance, les synergies commerciales, alimentées par la complémentarité des expertises et le développement d’offres sectorielles innovantes, devraient générer un chiffre d’affaires annuel additionnel compris entre 200 et 350 millions d’euros.

La finalisation de ce rapprochement est envisagée d’ici la fin de l’exercice 2019.

Voir la présentation