Aston Technologies, distributeur et stockiste, spécialisé dans le sourcing en composants électroniques actifs ou passifs, fête cette année ses 15 ans. Fort d’une expérience importante sur son marché, l’entreprise affiche désormais son ambition de développement à l’international.

Aston Technologies a été créée en 2004 à l’initiative de Philippe Collin, directeur général. Implantée à Cadours dans la Haute-Garonne, à 40 minutes de Toulouse, l’entreprise compte 18 collaborateurs. Distributeur indépendant et stockiste en composants électroniques actifs et passifs, obsolètes ou non, l’entreprise travaille pour des entreprises issues de divers marchés professionnels : aéronautique & spatial, militaire, médical, transport terrestre et ferroviaire, industriel et nucléaire. 50% de son chiffre d’affaires est généré par des secteurs sensibles (aéronautique & spatial, médical, militaire, etc.).

Avec des progressions de chiffre d’affaires de 48,6% en 2017 puis de 33% entre 2018, Aston technologies a doublé ses effectifs depuis 2016 afin de soutenir son développement et sa croissance. L’entreprise a, depuis sa création, travaillé avec plus de 1500 professionnels et plus de 2600 fournisseurs à travers le monde. Aston Technologies dispose de plus de 30 000 références en stock et 1 million de références disponibles à J+3.

Aston Technologies mise sur le contrôle qualité, avec un taux de conformité de plus de 99%. Pour se faire, Aston technologies a créé en 2007 un pôle de contrôle de qualité des pièces et a investi dans des équipements de pointe (machine rayon X, étuves, machine à compter, machine de mise en bande, armoire déshumidificatrice, machine à peser, zone ESD, contrôle des niveaux MSL), installé dans un espace de stockage de plus 1500 m2. L’entreprise a mis en place des procédures de qualité visant à filtrer les pièces entrantes de manière à écarter tout produit non-conforme (contrefaçon, falsification, pièces usagées ou détériorées par un mauvais stockage ou une mauvaise manipulation etc.).

« Le rapport de test que nous proposons à nos clients comporte une trentaine de points de contrôle, des photos et des clichés rayons-X faisant état d’un comparatif de conformité ou de non-conformité avec la fiche technique et notre photothèque, voire de pièces de référence », souligne Philippe Collin, directeur général d’Aston Technologies.

Après la certification ISO 9001 en 2008, Aston Technologies a obtenu en 2013 la norme EN 9120, lui permettant de consolider son image auprès de ses clients et de cibler des nouveaux secteurs.

Recrutement d’une dizaine de collaborateurs pour l’international d’ici la fin de l’année

Après 15 ans d’existence, Aston Technologies met en œuvre sa volonté de se développer à l’international. Cette ambition prévue d’ici la fin de l’année marquera une étape majeure pour le développement de la société.

« Nous projetons de renforcer notre position à l’international en commençant par le marché européen, et à moyen terme, nous projetons d’ouvrir une agence sur le sol américain. Notre volonté est de concrétiser notre position dans le commerce de composants électroniques. Pour soutenir cette croissance, nous envisageons de recruter d’ici la fin de l’année une dizaine de collaborateurs aux profils internationaux », avance Philippe Collin.