Murata a annoncé avoir démarré l’échantillonnage de la première bobine d’arrêt en mode commun au monde conçue pour être entièrement compatible avec la norme LAN 1000BASE-T1 à haute vitesse (1 Gbit/s) de l’automobile. Le nouveau composant DLW32MH101XT2 est la plus petite bobine d’arrêt en mode commun de l’industrie pour les applications 1000BASE-T1.
La technologie des véhicules a rapidement évolué ces dernières années pour inclure des systèmes avancés d’assistance au conducteur (Advanced Driver Assistance Systems, ADAS) et des systèmes d’info-divertissement intégrés au véhicule (In-Vehicle Infotainment, IVI) sophistiqués, tout en se rapprochant toujours plus d’un fonctionnement totalement autonome. Il en résulte que les bus de communication des véhicules transportent de plus en plus de données avec une bande passante accrue provenant de capteurs d’image de très haute résolution et des caulcutateurs ECU) toujours plus complexes. Pour pouvoir supporter ce trafic, la norme 1000BASE-T1 va certainement se généraliser à l’avenir.

Le DLW32MH101XT2 prend en charge les caractéristiques du paramètre S selon les spécifications de l’alliance OPEN (One-Pair Ether-Net), une organisation de normes de réseau automobile, et répond aux caractéristiques des filtres de bruit des communications sur 1000BASE-T1. Grâce à l’application de la technologie de bobinage de Murata et à une structure de bobinage exclusive, ce composant est le plus petit disponible actuellement sur le marché, ne mesurant que 3,2 x 2,5 mm x 2,5 mm et pesant seulement 0,064 g. Il affiche une valeur d’inductance de 100 uH et une résistance DC typique de 2,6 Ohm. Il est conçu pour des courants jusqu’à 100 mA.

Conforme à la norme automobile AEC-Q200, cette bobine d’arrêt en mode commun offre une plage de température étendue de -40°C à +125°C, ce qui la rend idéale pour les applications automobiles exigeantes.