Le distributeur américain Arrow a réalisé au premier trimestre 2019 un chiffre d’affaires mondial de 7,16 milliards de dollars, en hausse de 4% sur un an et de 8% sur une base ajustée (hors impact des variations monétaires et des cessions-acquisitions). Son bénéfice net a atteint 141 M$, contre 139 M$ au premier trimestre 2018.

La branche composants a vu ses ventes trimestrielles progresser de 5% sur un an, à 5,19 milliards de dollars (+8% sur une base ajustée). Le book-to-bill du trimestre (rapport commandes sur facturations) est toutefois tombé à 1, contre 1,22 au premier trimestre 2018. « La demande a changé au premier trimestre. Les clients de toutes les régions ont ajusté leurs stocks en achetant moins de composants high-value, en gérant plus étroitement leur fonds de roulement et leur trésorerie », commente Michael J. Long, président et CEO d’Arrow Electronics.

Les délais de livraison restent élevés mais sont en légère diminution par rapport aux niveaux de 2018, indique le distributeur. Le bénéfice d’exploitation de la branche a atteint 244 millions de dollars, contre 238 M$ un an plus tôt.

En Europe, les ventes trimestrielles de la branche composants ont augmenté de 2% sur un an, à 1503 M$ (+10% sur une base ajustée). Ce premier trimestre record pour les ventes d’Arrow en Europe est le 24e trimestre de suite à enregistrer une croissance (sur une base ajustée) d’une année sur l’autre.

Les ventes trimestrielles mondiales de la branche informatique ont crû de 1%, à 1,96 milliards de dollars.

Pour le deuxième trimestre, Arrow vise un CA compris entre 7,525 et 7,925 milliards de dollars, dont entre 5,5 et 5,7 milliards pour la branche composants et entre 2,025 et 2,225 milliards pour la branche informatique.

Voir la présentation des résultats d’Arrow