Le groupe français Archos annonce la conclusion d’un partenariat stratégique et  capitalistique  avec Joyan Hong Kong Limited (aussi appelée « Joyar »), société basée à Hong Kong et en Chine, qui exerce depuis 20 ans ses activités dans la conception et la fabrication de tablettes, smartphones, télévisions connectées, dans le secteur de l’Internet des objets.

Joyar emploie plus de 3 000 personnes, dont 400 ingénieurs logiciels, experts Google Android. Parmi ses principaux clients, on peut citer Bitmain, Skyworth et ZTE. Créée en 1999, Joyar possède plus de 150 000 m² d’installations en Chine et livre chaque année plus de 10 millions d’unités à travers le monde.

Le partenariat prévoit la fourniture de produits à Archos et la mise en place d’une collaboration pour le développement de nouveaux produits dans les domaines des solutions mobiles, de l’Internet des objets, de l’intelligence artificielle et des produits blockchain.

En outre, à compter du 1er trimestre 2019, Archos bénéficiera à travers Joyar d’une infrastructure industrielle moderne avec plus de 20 lignes de production CMS et une équipe d’ingénieurs dédiée pour accélérer le développement de ses produits.

Les deux sociétés entendent commencer immédiatement à développer de nouvelles solutions dans les domaines suivants : sécurité des blockchains et des crypto-actifs, assistants personnels prêts à activer une intelligence artificielle, comme ceux d’Amazon ou de Google, tablettes innovantes.

Le partenariat prévoit également l’engagement de Joyar de souscrire à 1 million d’actions Archos d’ici le 31 décembre 2018. En conséquence, Joyar s’est engagée à souscrire 1 million d’actions nouvelles qui seront émises dans le cadre de l’augmentation de capital annoncée jeudi d’un montant d’environ 4 M€ pouvant être porté à environ 4,7 M€ en cas d’exercice de la clause d’extension.

« Ce partenariat avec Joyar trouve son importance dans l’exploitation conjointe des ressources R&D des deux sociétés dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la blockchain. Il nous assure parallèlement une couverture géographique beaucoup plus large, y compris en Asie », commente Loic Poirier, directeur général d’Archos.

David Chan, executive vice president de Joyar, ajoute : « nous sommes convaincus que notre expertise en R&D, notamment sur la plate-forme Google Android, et notre capacité de production annuelle de 10 millions d’unités contribueront à la croissance d’Archos, tout particulièrement sur des segments innovants tels que la sécurisation des portefeuilles de crypto-actifs ou l’activation des intelligences artificielles ».

Archos a enregistré un chiffre d’affaires cumulé de 47,8 M€ de janvier à fin septembre 2018 contre 80,6 M€ pour les neuf premiers mois de 2017. Sur le troisième trimestre 2018, le chiffre d’affaires s’établit à 15,5 M€ contre 30,2 M€ en 2017. La décroissance provient essentiellement de la baisse significative des ventes de smartphones face à une agressivité accrue des constructeurs chinois et reflète la décision du groupe de se recentrer sur des métiers à forte valeur ajoutée, en particulier autour de l’intelligence artificielle et de la blockchain. Le lancement des assistants personnels vocaux et vidéos et des portefeuilles physiques de stockage à froid pour la Blockchain doit impacter progressivement le chiffre d’affaires dès le mois d’octobre 2018, avec un effet significatif à compter de janvier 2019.

Créée en 1999 et installée à Hong Kong, avec plus de 150 000 m2 d’installations en Chine, dont deux usines à plus de 20 lignes de production CMS, Joyar emploie plus de 3000 employés, dont 400 ingénieurs, spécialistes en solutions mobiles, télévision connectée, Internet des objets. JOYAR livre plus de 10 millions d’unités chaque année.