Yann Le Cun s’est vu décerner avec Geoffrey Hinton, professeur à l’Université de Toronto et Yoshua Bengio, professeur en intelligence artificielle à l’Université de Montréal, le prestigieux prix Turing décerné par l’Association for Computing Machinery pour leurs travaux sur l’apprentissage profond.

Né à Paris en 1960, Yann Le Cun contribue, avant même la fin de ses études, à la recherche sur l’apprentissage automatique et l’apprentissage profond en informatique, techniques qui consistent à entrainer un ordinateur à reconnaitre différents contenus, plutôt qu’à le programmer explicitement. Il a également fondé le Center for Data Sciences à l’université de New-York, où il est professeur. En 2013, Yann Le Cun a rejoint Facebook pour diriger le laboratoire d’intelligence artificielle FAIR (Facebook Artificial Intelligence Research). Il a également été titulaire de la chaire Informatique et sciences numériques du Collège de France.

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, se réjouit de ce prix qui vient saluer l’excellence française en matière d’intelligence artificielle. Elle souligne que le gouvernement a souhaité faire de l’intelligence artificielle une priorité en matière de recherche, notamment via le plan A.I. for Humanity, lancé l’an dernier.