En 2017, le marché allemand de la distribution de composants électroniques a progressé de 12%, pour atteindre un record de 3,6 milliards d’euros, selon les statistiques du FBDi. Record également pour les prises de commandes qui ont représenté 3,91 milliards d’euros, dans un contexte de pénurie et de hausse des prix.

En 2017, les ventes de semiconducteurs ont ainsi progressé de 11,4%, à 2,41 milliards d’euros, celles de composants passifs ont augmenté de 10,3%, à 488 millions d’euros, celles de composants électromécaniques ont bondi de 25,5%, à 377 millions d’euros et les ventes d’alimentations ont progressé de 15,8%, à 98 millions d’euros.

Ainsi, les semiconducteurs ont représenté 69,8% des ventes des distributeurs Outre-Rhin l’an passé, à comparer à 13,6% pour les composants passifs, 10,5% pour les composants électromécaniques, 2,7% pour les alimentations et 3,4% pour les autres produits (afficheurs, etc.).

Au quatrième trimestre, le marché allemand de la distribution a progressé de 12%, à 845 M€, avec des prises de commande en augmentation de 14%, à 976 M€. Avec un book-to-bill de 1,16, la situation devrait rester positive pour le premier trimestre 2018.