Le groupe Ametra annonce le changement de nom de sa filiale de production Anjou Electronique qui s’appellera désormais Ametra Integration. Forte de près de 200 salariés, Ametra Integration, qui vient de fêter ses 40 ans, réalise un chiffre d’affaires de près de 15 millions d’euros.

L’objectif est de faciliter l’identification du groupe au sein de l’écosystème industriel français et international en choisissant un nom qui exprime la remontée dans la chaîne de valeur effectuée par le groupe ces dernières années.

Historiquement, le groupe Ametra est associé à deux entités complémentaires : « Ametra Ingénierie » qui devient « Ametra Engineering » pour la conception et, désormais, « Ametra Integration », ex Anjou Electronique, pour la fabrication. Ce changement s’inscrit dans une démarche d’homogénéisation de l’image du groupe et de cohérence avec son positionnement d’ingénieriste intégrateur, qui propose une prestation complète depuis la prise en compte des besoins techniques jusqu’à la livraison de l’équipement ou de la pièce.

Le changement de nom intervient aussi dans un contexte de croissance pour le groupe Ametra avec une implantation stratégique à l’international en Inde dans le cadre de la création d’une société commune à Hyderabad avec l’entreprise locale Nucon Aerospace, orientée vers les marchés de compensation et vers la compétitivité. Objectif affiché : développer une stratégie d’interfaces de proximité partout en France mais aussi d’appui à l’export. Ce nouveau site vient en effet s’ajouter aux différentes implantations d’Ametra dans le monde : en France pour les problématiques d’excellence liées au prototypage et au traitement des sujets sensibles et en Tunisie avec un site bas coût pour les moyennes séries.

« Les équipes de nos clients sont de plus en plus internationales, notamment aux achats, comme le sont aussi nos implantations. Il est donc important que notre nom soit facilement identifiable dans les pays anglophones », précise Anne-Charlotte Fredenucci, présidente du groupe Ametra.

En plus des filiales Ametra Engineering et Ametra Integration, le groupe a lancé cette année Ametra Research, cellule interne de R&D dédiée à l’innovation sur fonds propres autour de thèmes porteurs pour ses clients.

Forte de près de 200 salariés pour d’un chiffre d’affaires de près de 15 millions d’euros, Ametra Integration, qui vient de fêter ses 40 ans, poursuit son développement en 2019 à travers l’implémentation de nombreuses briques de digitalisation (continuité numérique avec le bureau d’études, imprimante 3D, dossiers méthodes « zéro papier » et outils de suivi de production numérisés), le renforcement de ses équipes pour accompagner la mutation de son positionnement et à travers la montée en cadence de son nouveau site en Inde.

Avec un effectif de 700 personnes, le groupe Ametra accompagne ses clients industriels dans le développement et l’intégration de systèmes mécaniques, électriques et électroniques.