Le 31 juillet, Alstom a annoncé la fourniture de 12 rames Avelia Euroduplex à SNCF Mobilités pour un montant de 335 millions d’euros. Cette commande complète celle de 55 trains en cours de livraison. Les 12 rames seront mises en service en 2021 et 2022.

Une première commande de 40 trains avait été signée avec SNCF en septembre 2013, et 15 options complémentaires ont été levées en 2017. A ce jour, 41 trains ont été livrés et les premiers avaient été mis en service commercial le 11 décembre 2016 entre Paris et Bordeaux.

« Je suis très heureux que SNCF nous renouvelle sa confiance. Cette commande est une très bonne nouvelle pour les sites qui produisent ces rames et permettra, en particulier, d’assurer la charge des sites de La Rochelle et de Belfort en 2020 et 2021, avant la livraison des trains de nouvelle génération commandées en 2018. La production de ces nouvelles rames Avelia Euroduplex représentera de la charge et de l’emploi pour respectivement 400 personnes à La Rochelle et 120 personnes à Belfort », a déclaré Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom Francep

Les Avelia Euroduplex sont des trains de plus grande capacité avec 556 places contre 509 pour les générations précédentes. La particularité des trains de cette commande supplémentaire est une prédisposition du matériel pour accueillir une nouvelle génération de système de contrôle automatique de vitesse répondant aux derniers standards européens (ERTMS).

L’Euroduplex fait partie de la gamme de trains à grande vitesse Avelia d’Alstom. Huit des treize sites d’Alstom en France participent à sa conception et fabrication : La Rochelle pour la conception et l’assemblage, Belfort pour les motrices, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour les chaînes de traction, Villeurbanne pour l’informatique embarquée, Petit-Quevilly pour les transformateurs de traction et Saint-Ouen pour le design.