Les dépenses mondiales en équipements pour la fabrication des semiconducteurs augmenteraient de 14% cette année pour atteindre 62,8 milliards de dollars et devraient croître de 7,5% en 2019, à 67,5 milliards, marquant ainsi la quatrième année de suite de croissance et un record pour les investissements en équipements pour SC, selon Semi. Les investissements dans la construction de nouvelles usines atteindraient également un niveau record, avec une quatrième année consécutive de croissance et des dépenses d’investissement de 17 milliards de dollars l’an prochain.

Selon l’organisation professionnelle, la construction de 78 nouvelles usines ou lignes de production va démarrer entre 2017 et 2020, mobilisant 53 milliards de dollars pendant cette période. Ces nouvelles fabs, si les projets aboutissent, nécessiteront 220 milliards de dollars en équipements pour SC pour tourner à pleine capacité, soit des dépenses d’investissements totales de 273 milliards de dollars.

D’ici à 2020, la Corée devrait être en tête des investissements en équipements pour SC, avec 63 milliards de dollars, soit 1 milliard de dollars de plus que la Chine. Taiwan devrait se classer au troisième rang avec 40 milliards de dollars de dépenses en équipements, suivi du Japon avec 22 milliards de dollars et des Etats-Unis avec 15 milliards de dollars. L’Europe et l’Asie du Sud-Est se partageront la sixième place, avec des investissements totalisants chacun 8 milliards de dollars.

60% de ces nouvelles usines serviront à la production de mémoires (la part du lion revenant aux mémoires flash NAND 3D), et un tiers sera consacré aux services de fonderie. Autant dire qu’il ne restera plus grand-chose pour les autres productions.

Sur les 78 projets de construction d’usines entre 2017 et 2020, 59 ont commencé la construction au cours des deux premières années (2017 et 2018), tandis que la mise en chantier pour les 19 autres devrait s’échelonner entre 2019 et 2020.

L’équipement d’une nouvelle usine nécessite généralement un à un an et demi, bien que certaines usines prennent deux ans et d’autres plus longtemps, en fonction de divers facteurs tels que l’entreprise, la taille de l’usine, le type de produit et la région. Environ la moitié des 220 milliards de dollars d’investissements prévus à terme dans ces usines seront dépensés entre 2017 et 2020 : moins de 10% seront investis en 2017 et 2018, près de 40% entre 2019 et 2020, et le reste après 2020.

Semi souligne que sa liste de 78 projets de construction de nouvelles fabs est fluctuante et soumise aux aléas de la conjoncture. Depuis la publication de cette prévision, 18 nouveaux projets lui ont été communiqués.