Le nombre d’avions civils livrés par Airbus en 2017 a augmenté pour la 15e année de suite, atteignant un nouveau record de 718 appareils livrés à 85 clients. Ce nombre de livraisons est supérieur de plus de 4% au record précédent de 688 appareils atteint en 2016, et comprend 558 monocouloirs de la famille A320 (dont 181 A320neo ; +166% en un an), 67 A330, 78 A350 XWB (+60%), mais seulement 15 A380 (contre 28 en 2016). Le programme de l’A380 risque d’ailleurs d’être abandonné sans reprise des commandes.

Airbus a enregistré 1109 commandes nettes émanant de 44 clients. Fin 2017, le carnet de commandes global d’Airbus totalisait ainsi 7265 appareils d’une valeur de 1059 milliards de dollars aux prix catalogue. Ces performances en prises de commande d’Airbus se traduisent par un book-to-bill (ratio commandes sur livraisons) de 1,5.

Airbus a ainsi continué à augmenter ses productions d’année en année depuis 15 ans de suite. Depuis ses quatre usines pour la fabrication de la famille A320 à Hambourg, Tianjin, Mobile et Toulouse, Airbus est en passe d’atteindre le taux d’assemblage de 60 monocouloirs par mois d’ici mi-2019. Pendant ce temps, l’A350 XWB est sur la bonne voie pour atteindre une capacité de production de 10 appareils par mois d’ici la fin de l’année 2018.

Par ailleurs, Airbus a augmenté de 2% en moyenne les prix catalogue de l’ensemble de ses appareils à compter du 1er janvier 2018.

De son côté, son grand concurrent américain Boeing a  livré 763 appareils et engrangé 912 commandes nettes représentant un montant de 134,8 milliards de dollars aux prix catalogue en 2017, contre 668 commandes d’une valeur de 94 milliards de dollars en 2016.