L’actualité de cette fin d’année éclaire les premiers mois de 2018. Thales va racheter Gemalto pour 4,8 milliards d’euros et devenir le numéro 2 mondial de la sécurité numérique, une activité qui représentera 20% du chiffre d’affaires du groupe français d’électronique professionnelle. Aucune détente sur les délais d’approvisionnement en semiconducteurs n’a été constatée au quatrième trimestre, et cette conjoncture va à coup-sûr continuer d’empoisonner la vie des acheteurs dans les premiers mois de 2018. Enfin, dans la bataille pour les réseaux IoT, le standard LoRa semble avoir marqué des points face à Sigfox, alors que NB-IoT prend son envol.

Côté conjoncture, on retiendra également que la croissance du marché des semiconducteurs devrait rester forte en 2018.  L’évolution de la demande en électronique vers l’IoT, l’industrie 4.0 et les start-up redonne du tonus aux sous-traitants d’Europe de l’Ouest.

Le groupe PSA crée une organisation commune des achats, qui gérera un volume d’achat annuel de 38,8 milliards d’euros en Europe. Technicolor négocie la vente de son activité de licences de brevets. Foorsee Power obtient 55 M€ pour industrialiser ses systèmes de batteries pour les transports. Le groupe Lacroix redevient bénéficiaire. Acteur de la R&D pour l’aéronautique, le spatial et les systèmes embarqués, l’IRT Saint Exupéry créé une antenne à Sophia Antipolis. Le spécialiste allemand des moteurs et ventilateurs ebm-papst construit un centre de développement de 41 millions d’euros. Enfin, l’agence européenne ENISA publie ses recommandations sur la sécurité de l’IoT.

Mercredi 20 décembre :

Mardi 19 décembre :

Lundi 18 décembre :