L’actualité de la semaine aura été placée sous le signe du savoir-faire hexagonal. Dans le classement des 50 premiers sous-traitants mondiaux, l’industrie française garde le cap avec quatre groupes dans le Top50 : AsteelFlash (21e), All Circuits (44e), éolane (45e), et Lacroix Electronics (46e). La French Tech, qui a réussi à positionner la France sur la carte mondiale de la Tech, publie une liste de 13 capitales et de 96 communautés en France et à l’International. De son côté, Cap’tronic a accompagné plus de 3300 PME en 2018 pour les aider à l’intégration de solutions électroniques et de logiciels embarqués dans leurs solutions.

Après la reprise de Gemalto, Thales emploie désormais 80 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 19 milliards de chiffre d’affaires. Toujours dans l’Hexagone, le groupe Emitech reprend EMC pour renforcer sa position sur le marché des prestations essais et ingénierie. Huit entreprises françaises impliquées dans le véhicule autonome et connecté vont partir en immersion aux Etats-Unis dans le cadre de la cinquième édition d’« Ubimobility ». Le sous-traitant Bosch EMS Mondeville obtient le label « Vitrine Industrie du Futur ». Alstom reçoit une commande de 23 métros supplémentaires pour le Grand Paris Express. Saft crée une co-entreprise en Chine dans le lithium-ion, tandis que Drone Volt annonce un partenariat avec Nexter. Spécialisée dans l’optoélectronique, le Français 3SP Technologies commande une machine Riber. Le prix Turing est attribué à Yann Le Cun pour ses travaux dans l’apprentissage profond. La Poste lance la cinquième édition du concours French IoT.

Côté conjoncture, les ventes de semiconducteurs régressent brutalement aux Etats-Unis. La croissance devrait s’estomper en 2019 pour les ventes en optoélectronique, capteurs/actionneurs et discrets. Taïwan, Corée, Chine constituent le trio de tête pour la fabrication des semiconducteurs. Le marché des produits Bluetooth basse consommation devrait tripler d’ici 2023

A l’international, STMicroelectronics projette d’investir 650 M$ dans le SiC d’ici 2025. Au Japon, Renesas a déboursé 6,3 milliards de dollars pour racheter IDT, tandis que Toshiba rassemble ses semiconducteurs dans une nouvelle entreprise. Le distributeur Electrocomponents (RS) lance OKdo, entreprise technologique dédiée à l’IoT. Spécialiste de la CAO électronique, Cadence s’ouvre à l’analyse et la conception de systèmes.

Jeudi 4 avril :

Mercredi 3 avril :

Mardi 2 avril :

Lundi 1er avril :