Kalray-070219

22,2 M€ pour un projet de plateforme pour systèmes intelligents emmené par Kalray

Kalray, pionnier des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, annonce le démarrage du programme collaboratif ES3CAP, dont il est le chef de file, et fédérant 11 partenaires industriels et académiques. Le programme ES3CAP, doté d’un budget total de 22,2 M€ sur 3 ans, sera financé à hauteur de 11,7 millions d’euros via le Programme d’Investissements d’Avenir, opéré par Bpifrance, pour participer au financement des travaux de recherche.

Le projet ES3CAP a pour ambition de construire une plateforme matérielle et logicielle destinée aux industriels développant des applications critiques nécessitant de fortes capacités de calcul dans les domaines de l’aéronautique (aviation, taxis volants, drones), la défense et les véhicules autonomes.

Il fédère un écosystème de partenaires travaillant sur les sujets complémentaires des systèmes d’exploitation et des outils logiciels temps-réel et critiques, de la vision par ordinateur, de la fusion de données et de l’intelligence artificielle, le tout porté sur la plateforme matérielle fiable et sécurisée MPPA de Kalray (« Massively Parallel Processor Array »).

L’essor de l’intelligence artificielle est sur le point de révolutionner les marchés. Les voitures autonomes de demain, les futurs moteurs d’avions ou les prochains robots partagent un même besoin : l’accès à de nouvelles plateformes dites « CPS » pour « Cyber Physical System », en interaction directe avec le monde physique et permettant de traiter, via des algorithmes de plus en plus perfectionnés, un nombre croissant de données et de fonctions. Ces traitements doivent être opérés tout en garantissant le respect des exigences strictes de sûreté de fonctionnement et de sécurité que partagent ces différentes industries, explique Kalray.

Cette évolution des exigences oblige ainsi les industriels à adopter de nouvelles générations de processeurs dits « multi » voire « many » cœurs, les seuls, selon la start-up grenobloise, à pouvoir répondre à ce double besoin de performance et d’intégration d’un grand nombre de fonctions sur un même composant capable de fournir la capacité de calcul et l’indépendance de fonctionnement requis. Le projet ES3CAP s’appuie ainsi sur les processeurs « many cœurs » MPPA de Kalray qui répondent à l’ensemble de ces exigences.

Les partenaires industriels du projet incluent Renault-Nissan-Mitsubishi et EasyMile pour l’automobile, ainsi que Safran Electronics & Defense et MBDA pour l’avionique et la défense. Les partenaires technologiques incluent Ansys / Esterel Technologies pour la partie outils pour le développement de logiciels certifiés et la génération de code multi-cœurs, Krono-Safe pour sa solution d’ingénierie logicielle ASTERIOS constituée d’une suite d’outils logiciels intégrés et d’un noyau temps-réel multi-cœurs à haut niveau de sûreté de fonctionnement, Prove & Run pour l’architecture de sécurité, les OS et les services de haute sécurité, Kalray pour ses processeurs intelligents MPPA®et la plateforme logicielle associée, Prophesee pour la technologie brevetée de vision neuromorphique haute performance composée de capteurs et d’intelligence artificielle. Le partenaire expert pour garantir la sûreté de fonctionnement de la plateforme matérielle est Iroc Technologies. Les partenaires académiques de référence sont le CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives) et l’Inria (Institut national de recherche dédié aux sciences du numérique).

Éric Baissus, président du directoire de Kalray, déclare : « Les systèmes intelligents vont jouer un rôle toujours plus important dans nos vies, que ce soit pour les voitures autonomes ou les avions de demain. La France possède un écosystème très dynamique et pionnier dans ce domaine. Nous sommes très heureux d’avoir pu regrouper autour de nous et du projet ES3CAP des industriels de renom, des laboratoires de recherche, des PME en forte croissance et des pépites françaises, et d’avoir pu obtenir le soutien ambitieux de l’État français pour consolider une filière nationale à la fois prometteuse commercialement et stratégique pour notre industrie ».

Rémi Bastien, directeur de la prospective automobile au sein du Groupe Renault, souligne : « Ce projet collaboratif, mené par Kalray et bénéficiant d’une expertise inter-filières, constitue une très belle opportunité pour Renault-Nissan-Mitsubishi. Il pourrait déboucher sur une multitude d’applications dans le cadre du développement des architectures électroniques du véhicule de demain, des plus complexes, liées au véhicule autonome, aux plus simples ».

Pejvan Beigui, directeur technique de EasyMile : « Nous sommes ravis de faire partie du consortium ES3CAP et attendons beaucoup de cette collaboration entre laboratoires de recherche, grandes entreprises et jeunes entreprises innovantes. La plateforme de Kalray, construite autour du processeur many cœurs MPPA, répond non seulement aux exigences d’EasyMile en matière de performance, mais également en fiabilité et sûreté pour nos systèmes embarqués critiques. Je suis vraiment impatient de voir notre application de navigation autonome tourner sur le MPPA, et convaincu que cette plateforme nous apportera énormément de valeur ».

Pour Safran, Joël Berkoukchi, directeur général adjoint, directeur de la division Avionique déclare : « Safran voit dans le projet ES3CAP l’opportunité d’enrichir l’environnement d’exploitation de la nouvelle génération de processeur MPPA de Kalray, processeur à haute densité de calcul et à haut niveau de sûreté, et ce, en préparant son intégration au sein d’architectures avioniques innovantes contribuant à l’avènement des aéronefs autonomes ».

Harold Van den Bossche, responsable politique industrielle et supply chain de MBDA, acteur européen majeur de la défense, commente : « MBDA se réjouit de prendre part au développement de l’écosystème des processeurs « multi-cœurs », autour de la plateforme Kalray. Les applications sont très prometteuses pour nos futurs systèmes embarqués et permettent de contribuer ainsi à la supériorité de nos forces armées. Le consortium ES3CAP est un bel exemple de coopération entre grands groupes, institutionnels et PME pour soutenir les pépites technologiques françaises et garantir la souveraineté de nos capacités technologiques et industrielles dans une logique duale, civile et défense ».

Pour Sophie Rémont, directrice de l’expertise chez Bpifrance « Kalray a su partager sa vision stratégique et fédérer des partenariats industriels et académiques de qualité pour atteindre ses objectifs. Nous sommes très heureux d’accompagner Kalray dans ce projet innovant et ambitieux ».

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This