VIPress.net

2 milliards d’euros pour accélérer la mise en place du Conseil européen de l’innovation

La Commission européenne est en train de mettre en place un Conseil européen de l’innovation (CEI) pour passer des découvertes scientifiques européennes à des entreprises capables de se développer rapidement. Le Conseil européen de l’innovation, actuellement en phase pilote, doit devenir une réalité à partir de 2021 dans le cadre du prochain programme de l’UE pour la recherche et l’innovation «Horizon Europe».

Compte tenu de l’importance économique croissante de l’innovation radicale et disruptive et du succès déjà remporté par le projet pilote de CEI, la Commission a proposé de consacrer 10 milliards d’euros au CEI dans le cadre d’«Horizon Europe», le programme de financement de la recherche et de l’innovation de l’UE pour la période 2021-2027.

« Avec la création du Conseil européen de l’innovation, nous ne nous contentons pas de mettre de l’argent sur la table. Nous mettons en place tout un système d’innovation pour placer l’Europe à l’avant-garde de technologies et d’innovations stratégiques qui façonneront notre avenir, telles que l’intelligence artificielle, la biotechnologie et l’énergie à émissions nulles. Nous devons nous concentrer sur les besoins des innovateurs, car ce sont eux qui créent des emplois, accroissent notre compétitivité sur le marché mondial et améliorent notre quotidien », assure Carlos Moedas, commissaire pour la recherche, la science et l’innovation.

En 2017, la Commission a lancé une phase pilote pour la création du Conseil européen de l’innovation, en organisant des concours et des entretiens individuels afin de recenser et de financer les start-up et les PME les plus innovantes d’Europe. Depuis lors, 1276 projets innovants ont déjà bénéficié d’un financement global de 730 millions d’euros.

La Commission annonce aujourd’hui des mesures importantes qui vont permettre au CEI de monter en puissance lors des deux dernières années de sa phase pilote. Plus de 2 milliards de financement seront débloqués en 2019-2020 pour couvrir la chaîne de l’innovation : des projets «pionniers» de soutien à des technologies avancées à partir de la base de recherche, ainsi qu’un financement «accélérateur» pour aider les jeunes pousses et les PME à mettre au point des innovations et à les développer jusqu’au stade où elles pourront attirer des investissements privés (ouverture en juin). Dans le cadre du financement «accélérateur», les entreprises pourront bénéficier d’un financement mixte (subventions et fonds propres) pouvant aller jusqu’à 15 millions d’euros.

La Commission nommera 15 à 20 responsables de l’innovation auprès d’un conseil consultatif du CEI afin de superviser le projet pilote de CEI, de préparer le futur CEI et de le promouvoir à l’échelle mondiale.

La Commission va recruter un premier groupe de «gestionnaires de programmes» spécialisés, possédant une grande expertise des nouvelles technologies, afin d’apporter, à plein temps, un soutien pratique aux projets. Les appels à candidatures seront publiés sous peu.

La Commission annonce également que 68 jeunes pousses et PME supplémentaires ont été sélectionnées pour bénéficier d’un financement total de 120 millions d’euros au titre du projet pilote de CEI. Certaines de ces entreprises sont par exemple en train de mettre au point une technologie de paiement en ligne fondée sur la blockchain, de nouveaux écrans économes en énergie, etc. (ventilation des bénéficiaires par pays et par secteur).

Pour en savoir plus

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This