Accroître les synergies entre les acteurs de la recherche, la formation et les industriels de l’électronique professionnelle pour développer des projets d’envergure européenne, dynamiser l’emploi et attirer les talents en Pays de la Loire. Telles sont les ambitions déclarées des acteurs régionaux de l’électronique rassemblés autour de We Network, qui ont signé hier à Angers la convention officialisant la démarche « Recherche, Formation et Innovation en Pays de la Loire ».
we-280415Avec le soutien de la Région des Pays de la Loire, d’Angers Loire Métropole, et le concours des fonds européens (FEDER), les acteurs ligériens de la recherche, de la formation et les industriels de l’électronique professionnelle s’engagent pour développer de nouveaux marchés et usages autour d’un projet fédérateur axé sur quatre domaines d’innovation : les objets connectés ; les capteurs intelligents (smart sensors) ; le smart power (énergie pour l’électronique et électronique pour l’énergie) ; les matériaux pour les intégrations hétérogènes.

Les partenaires signataires contribuent par différents moyens (bourses doctorales, mise à disposition, projets industriels..) à ce projet évalué à 18 millions d’euros sur 5 ans. Le projet doit se traduire à l’horizon 2020, par entre autres, l’augmentation du nombre de chercheurs et d’étudiants en doctorat et post-doctorat et la mise en place de chaires industrielles, de nouvelles formations adaptées aux besoins industriels, le développement de start-ups issues des activités de recherche, le renforcement de collaborations avec des laboratoires de recherche étrangers.
En région des Pays de la Loire, la filière électronique professionnelle compte environ 25 000 emplois industriels, 3900 étudiants en formation initiale et 250 chercheurs.

L’Université d’Angers assure le portage des actions de ressourcements et de mobilité internationale. La coordination de l’ensemble des projets et l’animation sont dévolues à We Network, plaçant ainsi Angers au cœur du développement de la filière électronique.

«Cette coopération régionale ambitieuse entre les laboratoires de recherche, les établissements de formation et les industriels de la filière, qui constitue le premier acte du campus de l’électronique piloté par We Network. Elle contribuera au développement de la filière électronique du Grand Ouest et à son rayonnement à l’échelle européenne », promet Paul Raguin, Président du cluster We Network et du groupe de sous-traitance Éolane.

« Le territoire angevin se distingue notamment dans le domaine des technologies de communication et peut compter sur la présence de grands acteurs et de PME innovantes (Eolane, Creative Eurecom, Valeo, Bodet, Evolis, @fone..). Ce programme très ambitieux qui vise à développer l’électronique professionnelle dans notre région est lancé quelques semaines avant l’inauguration, à Angers, de la Cité de l’objet connecté, cette usine d’un nouveau genre qui permettra de produire des objets high-tech tous innovants par nature. Plus qu’un symbole ou une concordance de calendriers, c’est l’affirmation d’un développement économique qui s’appuie sur les nouvelles technologies », souligne Christophe Bechu, Maire d’Angers et Président d’Angers Loire Métropole.

angers-280415Implanté à Angers, le cluster We Network rapproche les acteurs et les utilisateurs de l’électronique professionnelle et fédère 176 adhérents (entreprises, établissements d’enseignement, laboratoires de recherche, clusters, partenaires institutionnels). Les principales missions de We Network sont : d’animer et de valoriser le réseau des utilisateurs et des industriels de l’électronique professionnelle française ; d’accompagner les entreprises dans leurs projets d’innovation, de R&D et de développement commercial ; de piloter le Campus de l’électronique professionnelle, programme de référence et d’expertise, à l’échelle européenne, pour les acteurs de la conception et de la production électronique du Grand Ouest.