VIPress.net

1 référent unique pour chacun des 136 Territoires d’industrie

A l’occasion de la 1ère Assemblée générale des Territoires d’industrie qui s’est tenue à Lyon, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, ont signé 4 conventions de mobilisation avec la Banque des Territoires, Bpifrance, Business France et Pôle Emploi.

Lancé par le Premier ministre à l’occasion du Conseil national de l’industrie le 22 novembre 2018, le programme «Territoires d’industrie» bénéficiera à 136 territoires vers lesquels plus de 1,3 milliard d’euros seront orientés prioritairement.

La 1ère Assemblée générale des Territoires d’industrie a réuni plus de 300 élus et industriels de toute la France mobilisés pour la réindustrialisation des territoires. Après une phase de préfiguration du programme « Territoires d’industrie » à l’échelle de 29 territoires d’industrie lancée en janvier, les ministres, Régions de France, et l’AdCF ont lancé la phase de déploiement à l’ensemble des Territoires d’industrie. Les 29 territoires préfigurateurs ont pu faire part de leurs expériences à l’ensemble des Territoires d’industrie présents. Ils devraient être en mesure de signer avec l’Etat et les Régions leur contrat de territoire d’industrie, à l’occasion de la Semaine de l’Industrie prévue du 18 au 24 mars.

Par ailleurs, la carte réactualisée des Territoires d’industrie a été rendue publique. Les Territoires d’industrie sont désormais au nombre de 136, au lieu des 124 annoncés au Conseil national de l’industrie du 22 novembre. Dans le respect du principe de ciblage, le Premier ministre avait souhaité laisser aux comités de pilotage régionaux, présidés par les présidents de conseils régionaux, la souplesse nécessaire pour adapter au mieux la carte aux enjeux de terrain.

Dans un objectif de simplification, les opérateurs vont désigner 1 référent unique pour chaque Territoire d’industrie. Cette offre de services de l’Etat et des opérateurs publics sera mise à disposition des Régions, en charge du pilotage de la démarche au niveau régional, et des 136 Territoires d’industrie.

Plusieurs engagements concrets ont été pris à l’occasion de cette assemblée par l’Etat et les opérateurs publics pour accélérer la réalisation des projets, attendue des industriels et des territoires.

La Banque des territoires prévoit ainsi une enveloppe d’un montant d’environ 100 M€ par an d’ici à 2022 pour investir sur fonds propres dans les projets des territoires d’industrie, notamment sur les enjeux du foncier et de l’immobilier industriel, la reconversion des friches, le numérique, l’écologie industrielle, les transports et la mobilité etc. Cela s’accompagnera d’une enveloppe d’ingénierie pour accompagner les territoires.

Pour renforcer l’attractivité des Territoires d’industrie à l’international, Business France mettra en place un « Coach international » Team France Export référent pour chaque Territoire d’industrie. Il accompagnera également chaque année une vingtaine de Territoires prioritaires les plus en difficulté, dont 5 de manière renforcée, dans la réalisation de leur stratégie d’attractivité et la prospection des investisseurs.

Face au défi du recrutement dans les entreprises industrielles, essentiel pour accompagner leur développement, Pôle emploi renforce sa mobilisation pour identifier des solutions aux besoins en compétences des Territoires d’industrie. Ainsi, dès l’été, le nouvel outil de datavisualisation Formadiag, outil de diagnostic territorial des besoins de formation, permettra de disposer des données de chaque Territoire d’industrie. Chaque Territoire d’industrie bénéficiera également d’un unique conseiller référent qui coordonnera les interventions des agences Pôle emploi concernées. En particulier, les conseillers entreprises renforceront leur expertise pour promouvoir les évolutions des métiers de l’industrie et changer les représentations.

Enfin, Bpifrance favorisera l’accès des entreprises des Territoires d’industrie aux dispositifs de financement et d’accompagnement déployés par la banque, notamment aux accélérateurs. Bpifrance s’engagera dans l’expérimentation du volontariat territorial en entreprise (VTE) qui permettra de faciliter le recrutement de jeunes diplômés des écoles de commerce et d’ingénieurs dans les PME et ETI des Territoires d’industrie.

Le dossier des 136 Territoires d’industrie

Cliquez pour agrandir la carte

 

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This