VIPress.net

Thales s’adjoint une compétence en analyse du big data en temps réel

Thales annonce aujourd’hui avoir finalisé l’acquisition de l’entreprise américaine Guavus, un des pionniers de l’analyse de mégadonnées (« big data ») en temps réel. La société, dont le siège social est situé à San Mateo, en Californie, dans la Silicon valley, compte 250 salariés, dont 60 en Californie, 50 à Montréal (Canada) et 140 à Gurgaon (Inde). Son chiffre d’affaires devrait dépasser 30 millions de dollars pour l’exercice en cours. Son activité sera affectée au secteur opérationnel « défense et sécurité » du groupe.

Selon le champion tricolore, Guavus répond parfaitement à la multiplication des besoins d’analyse « big data » en offrant une plateforme industrielle reconnue, particulièrement adaptée aux analyses en temps réel, et conçue pour être facilement mise en œuvre dans de nouveaux marchés.

Grâce à cette acquisition, Thales renforce son positionnement dans une des technologies clés pour accompagner ses clients dans leur transformation digitale.

Patrice Caine, p-dg de Thales, a déclaré : « Nous sommes ravis de finaliser cette acquisition et d’accueillir les talents de Guavus au sein de la famille Thales. Combinée avec nos compétences établies dans les autres technologies clés du digital, l’acquisition de Guavus représente un formidable accélérateur de notre stratégie digitale au profit de tous nos clients, que ce soit dans l’aéronautique, l’espace, la signalisation ferroviaire, la défense ou la sécurité ».

Un centre mondial d’expertise en impression 3D métallique au Maroc

Autre dossier d’actualité pour Thales : la création à Casablanca, au Maroc d’un centre de compétence industriel spécialisé dans la fabrication additive métallique également appelé l’impression 3D métallique. Cette usine deviendra une plateforme pour servir les besoins internationaux du groupe et de ses clients.

L’impression 3D métallique vise à engendrer une réduction des délais de développement et de fabrication de pièces à haute valeur ajoutée en alliages métalliques complexes dans tous les domaines de la mécanique en particulier de l’aéronautique et du spatial. Ce Centre de Compétence industriel s’inscrit au cœur du développement de l’ « Industrie 4.0 » du groupe Thales.

Implanté sur 1000 m², dans la zone de Midparc à Casablanca, ce centre de compétence industriel emploiera à terme une vingtaine d’ingénieurs et de techniciens. Il est équipé à ce jour de deux machines de technologie dite de fusion sélective par laser. Cette technique, qui consiste à fusionner des poudres d’alliages métalliques à l’aide d’un laser à haute intensité, permet de fabriquer des pièces métalliques d’une complexité inégalée qui ne le sont pas avec les technologies actuelles. Elle s’affranchit des contraintes de fabrication des procédés traditionnels, en conservant ses propriétés de haute fiabilité. La production des premières séries se fera en utilisant l’aluminium et le titane, couramment utilisés dans l’aéronautique. Thales prévoit l’acquisition, à moyen terme, de 8 machines complémentaires.

Fort de 64 000 collaborateurs dans 56 pays (dont plus de 23 000 ingénieurs et chercheurs), Thales a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 14,9 milliards d’euros sur les marchés de l’aérospatial, du transport, de la défense et de la sécurité.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This