VIPress.net

Thales repousse le rachat de Gemalto au premier trimestre 2019

Faisant le point sur l’offre publique de Thales sur Gemalto, les deux partenaires indiquent ce matin qu’ils anticipent à présent une finalisation de l’opération au premier trimestre 2019, au lieu de la fin de l’année. Thales et Gemalto discutent en effet avec certaines autorités de concurrence de mesures correctives pour répondre à leurs préoccupations relatives au marché des modules matériels de sécurité à usage général (GP HSM – General Purpose Hardware Security Modules).

Rappelons que cet été la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie afin d’apprécier le projet d’acquisition de Gemalto par Thales au regard du règlement de l’UE sur les concentrations. La Commission craint précisément que la concentration conduise à une hausse des prix et à une réduction du choix et de l’innovation pour les consommateurs de modules matériels de sécurité. Les modules matériels de sécurité sont des dispositifs matériels dédiés utilisant un logiciel de cryptage pour générer, protéger et gérer des clés de chiffrement visant à protéger des données dans un module inviolable sécurisé. L’entité combinée deviendrait de loin l’acteur le plus important sur le marché des HSM en Europe et dans le monde. La Commission européenne a jusqu’au 29 novembre 2018, pour prendre une décision.

A ce jour, 6 des 14 autorisations réglementaires requises ont déjà été obtenues, et les démarches en vue d’obtenir les 8 autres avancent bien, indiquent les deux groupes. Thales et Gemalto sollicitent des autorisations règlementaires auprès des autorités de concurrence compétentes en Afrique du Sud, en Australie, aux Etats-Unis, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Russie, et auprès de l’Union Européenne. Thales et Gemalto sollicitent l’autorisation règlementaire relative aux investissements étrangers auprès de l’autorité compétente en Russie.

Thales et Gemalto ont officiellement annoncé en mars dernier le lancement de l’offre publique d’achat recommandée en numéraire portant sur l’intégralité des actions Gemalto au prix de 51,00 € par action. Le prix de l’offre représente une prime de 57% par rapport au cours de clôture de l’action Gemalto au 8 décembre 2017, date de l’annonce du projet, et valorise Gemalto à environ 4,8 milliards d’euros.

Employant 65 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 15,8 milliards d’euros. Gemalto est le leader mondial de la sécurité numérique, avec un chiffre d’affaires 2017 de 3 milliards d’euros et des clients dans plus de 180 pays. Présent dans 48 pays, Gemalto emploie plus de 15 000 personnes travaillant depuis 112 bureaux, 43 centres de personnalisation et de données et 30 pôles de Recherche et de Développement logiciel.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This