VIPress.net

Thales présente ses grandes priorités stratégiques 2018-2021

Thales a présenté ce matin aux investisseurs et aux analystes financiers les grandes priorités stratégiques du groupe sur la période 2018-2021. Grâce à un ensemble d’initiatives, et sans prendre en compte l’impact potentiel du projet d’acquisition de Gemalto, Thales se fixe pour objectifs de moyen terme une croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre +3% et +5% en moyenne sur la période 2018-2021, tirée par une surperformance de tous les secteurs opérationnels (aérospatial, transport et défense & sécurité) par rapport à leurs marchés respectifs, ainsi qu’une marge d’EBIT comprise entre 11% et 11,5% à l’horizon 2021.
« La première phase d’Ambition 10, notre plan stratégique, a atteint tous ses objectifs. Sur la prochaine phase, nous avons un plan d’action clair pour être un leader du secteur, dans chacune de nos activités. Nous continuerons à développer notre culture client, à intensifier nos initiatives de performance opérationnelle, et à renforcer nos investissements en R&D, en particulier pour nous positionner plus encore comme le partenaire stratégique de la transformation digitale de nos clients. Combiné à notre positionnement unique, associant un portefeuille technologique de rang mondial et une expertise approfondie de nos 5 grands marchés, ces actions vont nous permettre de croître de manière rentable, plus rapidement que le marché, et de façon pérenne. Dans quelques mois, l’acquisition de Gemalto, qui devrait se conclure au deuxième semestre 2018, nous permettra d’accélérer encore cette stratégie en construisant un champion mondial de la sécurité digitale », a déclaréPatrice Caine, p-dg de Thales.

Un positionnement sur les systèmes intelligents au service de 5 marchés

Le business model de Thales s’appuie sur sa capacité à combiner une expertise de 5 grands marchés verticaux (aéronautique, espace, transport, défense et sécurité) avec un portefeuille de technologies communes, centrées sur la « chaîne de décision critique » : capteurs, transmission des données, traitement des données, et aide à la prise de décision en temps réel. Cette focalisation doit permettre au groupe de développer des solutions de rupture pour aider ses clients à maîtriser des environnements toujours plus complexes, prendre des décisions rapides, efficaces, à chaque moment décisif.

Tous les marchés du groupe sont portés par des tendances solides, liées aux besoins croissants de mobilité et de connectivité, à la confirmation de la hausse des budgets de défense dans le monde ainsi qu’aux apports des systèmes intelligents en termes d’efficacité opérationnelle, environnementale, et dans l’aide à la prise de décision dans les environnements critiques.

Augmenter les investissements en R&D de 25 à 30% par rapport à 2017

Afin d’assurer l’excellence technologique et de se positionner comme un acteur clé de la transformation digitale de ses marchés, Thales prévoit d’augmenter à nouveau ses investissements en R&D autofinancés et ainsi porter d’ici 2021 son niveau d’investissement à environ un milliard d’euros sur une base annuelle, correspondant à une augmentation de 25 à 30% par rapport à 2017.

Au cours des 5 à 10 prochaines années, l’accélération de l’innovation digitale va transformer et bouleverser les activités des clients du groupe, analyse Thales. Grâce à son portefeuille de compétences numériques, notamment dans les domaines de la connectivité, du big data, de l’intelligence artificielle et de la cybersécurité, Thales s’estime idéalement positionné pour jouer un rôle clé dans la transformation digitale de ses marchés. Pour mettre en œuvre cette stratégie et accompagner ses clients dans leur transformation digitale, Thales pourra s’appuyer sur ses acquisitions récentes dans ces domaines et sur le lancement de sa « digital factory », tout en orientant ses investissements de R&D en particulier sur le développement de produits intégrant les innovations de rupture et les nouveaux services digitaux. Une fois finalisée, l’acquisition de Gemalto accélérera encore cette stratégie.

Par ailleurs, le groupe continuera à concentrer ses initiatives de compétitivité sur 4 grands domaines :

  • La performance achat, qui bénéficiera à la fois d’une nouvelle organisation intégrée au niveau mondial et de l’introduction de nouvelles méthodes.
  • La compétitivité de l’ingénierie, renforcée notamment grâce à la poursuite du déploiement des méthodes dites agiles et de solutions d’ingénierie digitales de dernière génération, combinées au développement des compétences
  • L’efficacité des fonctions support, avec la mise en œuvre de modèles d’organisation standardisés au plan mondial afin de faciliter la standardisation des processus, la numérisation et la mise en place de plateformes concentrant les ressources
  • L’excellence dans l’exécution des projets, en visant notamment à améliorer en permanence l’excellence opérationnelle, en particulier dans la gestion des appels d’offre et dans la réalisation des projets, dans un contexte de croissance soutenue de l’activité

Le groupe anticipe que ces 4 initiatives, combinées à l’effet positif de la hausse des investissements de R&D sur la compétitivité des solutions, devraient générer une hausse de 200 à 240 points de base de la marge d’EBIT d’ici 2021, à comparer avec une marge d’EBIT publiée de 9,8% en 2017.

Télécharger le document des grandes priorités stratégiques de Thales (138 pages)

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This