VIPress.net

Thales Alenia Space développe une constellation de 4 satellites d’observation radar pour la Corée

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales 67% et Leonardo 33%, annonce avoir un signé deux contrats, l’un avec la Korean Aerospace Industries (KAI) et l’autre avec Hanwha Systems (HSC), pour développer une constellation de quatre satellites d’observation radar haute résolution appelée Korea « 425 Project »  pour le compte de l’agence en charge des programmes de défense en Corée ADD (Agency for Defence Development).

La société KAI est à la tête d’un consortium comprenant la compagnie coréenne HSC et Thales Alenia Space. Les trois sociétés ont déjà été impliquées dans le développement de satellites et de technologies spatiales depuis de nombreuses années. Une coopération technique et certains savoir-faire requis pour développer des satellites radar à synthèse d’ouverture (SAR) seront transférés progressivement aux compagnies coréennes avec une implication maximale de leur part dans la production du quatrième satellite de la constellation, leur permettant ainsi de croître de manière significative dans le domaine de la conception et du développement

Pour les quatre satellites, Thales Alenia Space fournira la charge utile radar SAR et des éléments de la plate-forme (en particulier les gyroscopes et senseurs nécessaires au contrôle du moment cinétique). Ces technologies sont dérivés du produit HER1000 (High Efficency Radar), faisant lui-même partie de la famille de produits d’observation de Thales Alenia Space comprenant à la fois des satellites radar et optique. Cette constellation sera utilisée par les autorités coréennes pour des applications de surveillance, d’intelligence et de contrôle de zones d’intérêts spécifiques par l’acquisition d’images haute résolution.

L’agilité est l’atout principal nécessaire pour mener à bien les missions dévolues à cette nouvelle génération de satellites haute résolution. Basé sur une antenne active et une solution innovante de réflecteur d’antenne, les satellites fourniront des images de haute qualité avec une capacité d’agilité unique grâce à un gyroscope de contrôle du moment cinétique : un rotor rotatif et un cardan motorisé inclinent l’angle du moment cinétique du rotor. Lorsque le rotor s’incline, le changement d’angle dynamique provoque une torsion gyroscopique qui fait basculer le satellite. Ces satellites “dansant” bougeant autour de trois axes, embarqueront une antenne spécialement développée dans le cadre du programme de recherche et développement de Thales Alenia Space. D’un diamètre de 5 mètres, cette antenne déploiera dans l’espace ces 24 pétales.

La participation de Thales Alenia Space au « projet 425 » est le dernier jalon d’une longue coopération dans le spatial avec la Corée, incluant  KOMPSAT-5, la famille de satellites de télécommunication Koreasat, GEO-KOMPSAT-2, KASS, etc.

Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires de 2.6 milliards d’euros en 2017 et emploie 7980 personnes dans 9 pays.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This