VIPress.net

Bosch-310517

Le site de sous-traitance Bosch Mondeville élu Usine de l’année 2017

Bosch Mondeville s’est vu remettre hier le prix de l’Usine de l’année 2017 par notre confrère l’Usine Nouvelle (*). Cette récompense distingue la réussite d’un programme de diversification vers des marchés de l’Internet des objets (IoT) avec une transformation numérique de son outil industriel.

C’est notamment grâce à une refonte organisationnelle et à l’industrie 4.0 que ce virage de production de très grande vers des moyennes séries a été possible. Le prix récompense également l’excellence opérationnelle mesurée par des gains de productivité importants, une qualité mesurée sous la barre du défaut par million de produits et un taux de livraison just-in-time avoisinant les 100%.

« Ce trophée est une récompense importante, il reconnaît la qualité du dialogue social et l’engagement de tous les collaborateurs dans cette organisation industrielle », souligne Frédéric Boumaza, directeur du site Bosch Mondeville.

« Manufacturing as a service » : une diversification réussie dans la sous-traitance à forte valeur ajoutée

Exclusivement concentré sur le secteur automobile jusqu’en 2014, Bosch Mondeville a développé son offre de sous-traitance EMS et assure la fabrication de systèmes électroniques et mécatroniques pour 15 clients dans 4 autres secteurs : l’énergie, la mobilité, l’industrie et la maison connectée. « Cette offre de partenariat industriel se distingue du modèle classique de sous-traitance », assure Pierre Bagnon, directeur commercial du site Bosch Mondeville.

Grâce à l’offre EMS de Bosch Mondeville, les partenaires ont accès à l’univers des services et des solutions pour l’IoT à travers des services supplémentaires d’ingénierie en production et méthode d’industrialisation, mais aussi du conseil en développement matériel et logiciel, expertise en capteurs, ou développement d’interfaces homme-machine qui répondent aux exigences de l’expérience client. Ce modèle permet aux clients de Bosch Mondeville de se concentrer sur l’innovation et le succès de leurs produits.

Le service de production offre par ailleurs un outil industriel à la fois robuste, flexible et de qualité selon les principes du BPS (Bosch Production System) permettant à des sociétés d’industrialiser et produire en France, assure le sous-traitant. C’est le cas de la société Devialet qui a confié l’assemblage de Phantom, son enceinte connectée, ou de Sigfox qui sous-traite la fabrication des stations d’accès pour son réseau RF bas-débit et économe en énergie.

Une mutation numérique vers l’Industrie 4.0

Depuis 2012, le site Bosch de Mondeville migre vers une usine connectée, adaptative, et sans papier. De nombreuses solutions sont développées et déployées dans les ateliers de fabrication autour de l’Industrie 4.0. Ainsi, la mise en œuvre du Pocket PC en bord de ligne de production avec appel d’urgence et description des pannes a généré un gain de 3% sur le taux de rendement global (OEE). Les réunions quotidiennes d’amélioration utilisent des active cockpits, panneaux tactiles et digitaux qui ont permis de réduire le papier de l’atelier tout en gagnant en efficience quant à la mise à jour des indicateurs.

Le Big Data dans l’atelier est un important champ d’exploration à venir. Les capteurs placés sur les machines remontent les données qui, une fois traitées par des algorithmes, permettent d’anticiper les arrêts en mettant en œuvre la maintenance prédictive.

Outre l’impact direct que les outils de l’industrie du futur ont sur la productivité, la qualité et la gestion des stocks, ils visent à améliorer les conditions de travail de l’humain, comme le robot collaboratif APAS de Bosch qui permet à la fois de limiter les troubles musculo-squelettiques de l’opérateur, d’accroître ses compétences et de revaloriser ses tâches.

Fort de plus de 600 collaborateurs et de 7 lignes de fabrication électronique, le site de Bosch à Mondeville est spécialisé dans la production de cartes, sous-ensembles et produits électroniques complets. Plus de 2 milliards de composants électroniques y sont déposés chaque année. Créé dans les années 60, le site, spécialisé dans l’électronique, s’est vite orienté vers le secteur de l‘automobile. En 2014, 11 millions d’euros ont été investis pour pénétrer de nouveaux marchés portés par l’Internet des objets.

Bosch Mondeville ouvrira ses portes le 8 juin prochain pour une journée d’échange sur différents thèmes liés à l’industrie du futur. Une centaine d’industriels français sont attendus.

(*) Chaque année L’Usine Nouvelle organise les Trophées des Usines, concours qui récompense les meilleures initiatives de stratégie, R&D, qualité, supply-chain, RH et responsabilité sociale et environnementale d’entreprises industrielles, tous secteurs confondus.

 

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This