VIPress.net

Semiconducteurs pour l’industriel : TI, puis Analog Devices, Intel, Infineon et ST creusent l’écart

Le marché mondial des semiconducteurs pour applications industrielles (au sens large) a augmenté de 11,8%, atteignant 49,1 milliards de dollars en 2017, selon IHS Markit. D’ici à 2022, ce marché devrait croître à un taux annuel moyen de 7,1%.

La demande d’équipements électroniques industriels est généralisée, avec une croissance continue des avions civils et militaires, de l’éclairage à LED, de la signalisation numérique, de la vidéosurveillance numérique, des interfaces homme-machine, des compteurs intelligents, des onduleurs photovoltaïques, de divers équipements d’électronique médicale (pacemakers, prothèses auditives, endoscopie et systèmes d’imagerie), etc.

La bonne santé de ces différents marchés a surtout été bénéfique pour les semiconducteurs optiques, les discrets de puissance, les circuits analogiques d’usage général et les microcontrôleurs, analyse le cabinet d’études, qui pointe également la bonne résilience de l’économie américaine, la forte demande en Chine et la résurgence européenne.

Les acquisitions ont continué à jouer un rôle majeur dans l’établissement du classement principaux fournisseurs des semiconducteurs pour l’industriel. Les dix principaux fournisseurs de semiconducteurs industriels ont ainsi enregistré une croissance de leurs revenus en 2017, Texas Instruments conservant largement son rang de premier fournisseur en 2017.

L’acquisition de Linear Technology a propulsé Analog Devices en deuxième position de ce marché. La société combinée Analog Devices et Linear Technology a généré 2,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires dans l’industriel en 2017. Cette acquisition a dopé les parts de marché d’Analog Devices dans divers secteurs : automatisation industrielle, aéronautique de défense, vidéosurveillance, test et mesure, médical, puissance.

Intel a reculé d’un rang se classant troisième fournisseur de semiconducteurs pour l’industriel. La division IoT de l’entreprise a toutefois continué de générer une croissance à deux chiffres de son chiffre d’affaires attribuable à l’innovation dans l’automatisation industrielle, la vidéosurveillance et le médical. Sa croissance a également été favorisée par la prolifération d’appareils intelligents et connectés et par l’amélioration de l’analyse des données, estime IHS Markit.

Au quatrième rang, la forte croissance des revenus d’Infineon continue d’être tirée par les applications industrielles, notamment l’automatisation industrielle, la traction et divers secteurs de l’énergie et de la puissance comme le solaire, les chargeurs de véhicules électriques et les alimentations électriques.

En cinquième position, les revenus solides de STMicroelectronics  dans l’industriel proviennent de diverses applications, y compris l’automatisation des usines et des bâtiments, où ses microcontrôleurs, composants analogiques et discrets sont utilisés.

Suivent, dans l’ordre, Micron Technology, dopé par l’essor des ventes de mémoires Drams dans l’IoT industriel, puis Toshiba, Microchip, ON Semiconductor et NXP.

Bien que ne faisant pas partie du top 10, les investissements massifs chinois dans la fabrication de LED ont été particulièrement remarquables, analyse IHS Markit. A titre d’exemple, la société chinoise MLS est passée de la 18e à la 13e place, après avoir affiché une croissance de 50% de son chiffre d’affaires et atteint 1 milliard de dollars en 2017. MLS est ainsi passé devant les autres principaux fournisseurs de LED pour l’éclairage général que sont Nichia, Osram et Cree.

 

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This