VIPress.net

La robotisation s’intensifie au niveau mondial, la France est mal placée

Selon la Fédération internationale de robotique, l’automatisation des économies s’accélère dans le monde : la nouvelle moyenne globale de densité robotique dans les industries manufacturières est de 74 unités de robots pour 10 000 employés (66 unités en 2015). Par région, la densité moyenne de robots en Europe est de 99 unités, 84 unités sur le continent américain et 63 unités en Asie.

Les 10 pays les plus automatisés au monde sont la Corée du Sud, Singapour, l’Allemagne, le Japon, la Suède, le Danemark, les États-Unis, l’Italie, la Belgique et Taiwan. La France n’arrive qu’au 18e rang.

Le pays le plus automatisé d’Europe est l’Allemagne – au 3e rang mondial avec 309 unités pour 10 000 employés. Les livraisons annuelles et le parc opérationnel de robots industriels en 2016 ont eu une part respective de 36% et 41% du total des ventes de robots en Europe. Entre 2018 et 2020, l’approvisionnement annuel en Allemagne continuera à croître d’au moins 5% en moyenne par an en raison de la demande croissante de robots dans l’industrie en générale et particulièrement dans l’industrie automobile.

La France a une densité de robot de 132 unités (se classant 18e dans le monde), ce qui est bien au-dessus de la moyenne mondiale de 74 robots – mais relativement faible par rapport aux autres pays de l’Union européenne. Les membres de l’UE comme la Suède (223 unités), le Danemark (211 unités), l’Italie (185 unités) et l’Espagne (160 unités) sont beaucoup plus automatisés avec des robots industriels dans le secteur manufacturier. « Mais sous le nouveau gouvernement, la France est en train de retrouver la compétitivité dans ses secteurs manufacturiers. Cela peut, dans une certaine mesure, favoriser les installations de nouveaux robots dans les prochaines années », souligne l’étude de l’IFR. En 2017, le nombre d’installations de robots en France devrait avoir augmenté d’environ 10%. Entre 2018 et 2020, un taux de croissance annuel moyen compris entre 5 et 10% est attendu.

En tant que seul pays du G7 – le Royaume-Uni a une densité de robots de 71 unités ce qui est inférieure à la moyenne mondiale de 74 unités, se classant 22e. Les pays d’Europe de l’Est comme la Slovénie (137 unités, 16e dans le monde) et la Slovaquie (135 unités, 17e  mondial) ont tous deux une densité de robots supérieure à celle de la Suisse (128 unités, 19e  dans le monde). La République tchèque se classe 20e sur l’échelle mondiale avec 101 unités. Les approvisionnements de robots en République tchèque et en Slovaquie dépendent principalement de la demande de l’industrie automobile. La Slovénie est la plus prospère parmi les pays des Balkans : 60% de l’offre totale dans cette région est allée en Slovénie (387 unités, soit 33% de plus qu’en 2015) pour l’industrie automobile.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This