VIPress.net

Quatre Français dans les 25 premiers sous-traitants en Europe

Reed Electronics Research vient de publier son classement annuel des principaux sous-traitants en électronique en Europe pour l’année 2016.  Une fois encore, le classement a été dominé par les principaux groupes EMS mondiaux, Foxconn, Flex et Jabil, représentant 44% du marché européen, évalué à 28,1 milliards d’euros en 2016 par la société d’études britannique.

La France place quatre entreprises dans le top 25 : Asteelflash (7e), All Circuits (12e), éolane (13e) et Lacroix Electronics (14e). En dehors d’éolane qui a enregistré en 2016 un chiffre d’affaires EMS européen légèrement inférieur, les autres sociétés françaises du classement – Asteelflash, All Circuits et Lacroix Electronics – ont toutes enregistré une hausse de leurs revenus. Asteelflash, bien que réalisant des revenus stables en France, a bénéficié d’une nouvelle augmentation des revenus de ses activités en Allemagne. Bien qu’en recul d’une place dans le classement 2016, Lacroix Electronics a enregistré une croissance de 6,7% sur l’année, après une croissance à deux chiffres l’année précédente, tandis que le chiffre d’affaires de ALL Circuits a progressé de près de 20% en 2016, souligne l’étude de RER.

Le groupe allemand Zollner est resté en 2016 le premier sous-traitant européen, avec un chiffre d’affaires estimé à 1,04 milliard d’euros, dont 53% proviennent des activités nationales de l’entreprise. La société hongroise Videoton a été classée 5e  et avec Fideltronik était l’une des deux entreprises du classement dont le siège social est implanté en Europe de l’Est.

L’acquisition par Scanfil de la société suédoise PartnerTech en 2015, a renforcé la position de la société finlandaise, bien que le chiffre d’affaires de 2016 ait été impacté par le réalignement des activités de fabrication du nouvel ensemble en Europe incluant des fermetures d’usines et la vente d’activités. La société néerlandaise Neways Electronics International s’est hissée à la 8e place du classement, gagnant ainsi deux rangs par rapport à l’année précédente. L’acquisition de la société allemande BuS Elektronik en 2014 est désormais entièrement intégrée et a considérablement renforcé sa position sur le marché des EMS et, en particulier, son exposition à l’important marché allemand et au secteur automobile. La société suisse Enics a perdu une place dans le classement avec des ventes européennes stables au cours de l’année.

Les sociétés nord-américaines Sanmina, Celestica, Kimball Electronics et Plexus ont toutes enregistré une croissance au cours de l’année 2016, tout comme le groupe philippin Integrated Micro-Electronics, qui a enregistré une hausse de ses ventes en Euorpe de 16% en 2016.

Globalement, les 10 premières entreprises ont représenté 57% du chiffre d’affaires de la sous-traitance en Europe et les 25 premières sociétés ont représenté 68% du marché européen de la sous-traitance en 2016.

Plus d’infos sur l’étude

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This