VIPress.net

Nokia met une usine dans un container

Si tu ne viens pas à l’usine, l’usine viendra à toi ! Alors que certains rêvent de mettre Paris en bouteille, Nokia planche plus modestement depuis l’été 2017 sur le concept de « factory in a box« . Un groupe de 12 acteurs de l’industrie électronique dirigé par Nokia a dévoilé au premier trimestre ce concept qui consiste à construite une usine mobile dans un container de fret pouvant être déplacée à travers le monde pour suivre la demande des produits qu’elle fabrique. Ce n’est pas un Poisson d’avril.

Ce concept d’usine dans un conteneur répond aux exigences de l’industrie 4.0 pour une unité de production agile, qui peut-être assemblée, transportée et mise en service en quelques heures.

Outre le chef de file Nokia, participent à ce projet qui sera présenté fin avril à la Foire de Hanovre : Beta Layout (fabrication de circuits imprimés), le transporteur logistique DHL, le fabricant de machines CMS Fuji, le connecticien Harting (pour ses solutions RFID pour le suivi, la traçabilité et contrôle de production), Isel (support de poste de travail avec palettes spécialisées), Isoloc (gestion des déplacements), MTEK Consulting (robotique), Mycronic (dépôt de pâte à braser haute vitesse, dispensing de fluides), Rehm Thermal Systems (brasage), Viscom (inspection optique) et 42Q (système de production basé sur le cloud).

Plusieurs cas d’usage sont envisagés. Fabriquer suivant les besoins spécifiques d’un pays : le conteneur est amené dans le pays pour fabriquer le volume de produits requis, avant d’être déplacé vers une autre destination. Pour l’introduction de nouveaux produits qui réclament une rapidité de mise sur le marché, en déplaçant « l’usine-container » auprès des différentes partenaires, le prototypage peut être rapidement effectué et les corrections rapidement apportées et testées. Par ailleurs, en cas de sinistre sur un site, le conteneur peut être déplacé ailleurs pour assurer une continuité de la production. Enfin, plusieurs usines-conteneurs peuvent être agrégées  pour augmenter les capacités de production au fur et à mesure des besoins.

Fin 2017, le projet a fait un pas en avant à l’ouverture du Digital Creativity Lab de Nokia, où un conteneur de fret avec une station d’assemblage robotisée a été constitué, déplacé vers un nouvel emplacement par camion, puis a redémarré quelques heures plus tard. Une autre étape de la preuve de concept a été réalisée le 9 février 2018, lorsqu’une fabrication électronique complète depuis le circuit imprimé jusqu’au test en passant par l’assemblage d’une carte a été réalisé. Les partenaires du projet prévoient maintenant de présenter leur concept d’usine-container à la Foire de Hanovre Messe fin avril.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This