VIPress.net

Nexter remporte le contrat de 689 VBMR légers

A l’occasion de sa visite hier du site industriel de la société Nexter à Roanne (Loire), Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé l’attribution du contrat du véhicule blindé multi-rôles léger (VBMR léger) à Nexter en co-traitance avec Texelis. Véhicule blindé 4×4 de l’ordre de 15 tonnes, le VBMR intégrera divers équipements communs aux véhicules Scorpion, en particulier le coeur électronique du véhicule, une mitrailleuse téléopérée depuis l’habitacle, des détecteurs de menaces ainsi que le système d’information du combat Scorpion (SICS).

Ils lui permettront de s’intégrer dans le réseau des véhicules Scorpion. Le VBMR léger sera décliné en 4 versions principales : patrouille, renseignement et reconnaissance, relais de communications, guerre électronique. Les premières livraisons de la version de référence (patrouille) sont prévues d’ici 4 ans.

Ce marché passé par la Direction générale de l’armement (DGA) comprend le développement, la réalisation et le soutien de ce nouveau véhicule destiné à l’armée de Terre. Le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit un parc de plus de 2000 VBMR légers à l’horizon 2030, dont 689 livrés d’ici 2025.

Ce contrat s’inscrit dans la volonté du ministère de moderniser et renouveler les matériels et capacités opérationnelles des Armées, un des quatre axes majeurs du projet de loi de programmation militaire. Les VBMR légers viendront remplacer une partie du parc VAB. Des VBRM légers sanitaires destinés au Service de santé des Armées sont également inclus dans ce contrat.

Le VBMR léger est développé dans le cadre du programme Scorpion, qui vise à renouveler les capacités de combat terrestre en renforçant leur interopérabilité tactique et leur aptitude opérationnelle. Il permettra d’armer l’échelon national d’urgence et d’équiper toutes les composantes de l’armée de Terre sous blindage sur tous types d’engagement. Le VBMR léger sera le complément nécessaire des véhicules blindés multi-rôles lourds Griffon et des engins blindés de reconnaissance et de combat Jaguar qui équiperont le segment blindé médian de la force opérationnelle terrestre. La loi de programmation militaire qui vient d’être déposée au Parlement prévoit la livraison de 50% du programme Scorpion à l’horizon 2025.

Ces véhicules 4×4 sont destinés aux unités du contact de l’armée de Terre dans le cadre du programme Scorpion. Polyvalents, ils seront équipés des moyens de communication et du système d’information et de combat Scorpion (SICS) et déclinés en plusieurs variantes : transport de troupe, poste de commandement, observation d’artillerie, génie, sanitaire, SA2R (Surveillance, Acquisition, Renseignement et Reconnaissance), noeud de communication tactique, etc.

Le groupe Nexter sera en charge de la conception, de la production, de l’intégration et du soutien du VBMR Léger. Ce véhicule « made in France » sera assemblé à Roanne, aux côtés des VBMR-Griffon et EBRC-Jaguar, renforçant ainsi la création d’emplois dans le bassin roannais et dans les bureaux d’études.

La société Texelis, ETI française basée à Limoges, assurera la conception et la fourniture des équipements de mobilité. Spécialiste français des liaisons au sol des véhicules blindés, Texelis apporte sa contribution aux performances de mobilité du VBMR Léger.

Nexter est le leader français de la défense terrestre, et également le 3e munitionnaire européen. En France, Nexter est mobilisé pour répondre aux objectifs du programme Scorpion, à travers la rénovation du char Leclerc et le développement au sein d’un GME (Nexter, Renault Trucks Defense, Thales) des futurs engins Griffon et Jaguar. Le chiffre d’affaires de Nexter s’est établi pour 2016 à 866 millions d’euros, dont 19% sont alloués aux activités de R&D.

Texelis est concepteur et fabricant de ponts et de chaînes cinématiques destinés à des véhicules lourds d’usage intensif, en particulier dans le domaine du transport collectif des personnes (métros, tramways, bus) et de la défense (camions et blindés à roues). Texelis connait une croissance soutenue depuis 2015, avec un chiffre d’affaire 2017 de 70 M€, et une nouvelle progression attendue en 2018, grâce à l’export et à son activité défense. La société compte 310 salariés, principalement basés à Limoges.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This