VIPress.net

Mentor se profile pour prendre la vague des start-up de l’IoT et de l’IA

Il y a un an à l’occasion du rachat de Mentor par Siemens, bon nombre s’interrogeaient sur la volonté du groupe allemand de conserver l’activité CAO semiconducteurs du groupe américain, prêtant à Siemens un intérêt uniquement pour les activités d’outil de conception au niveau système de Mentor. Aujourd’hui, les doutes ont été levés : Siemens veut garder des compétences sur toute la chaîne de valeur du système au circuit intégré et accompagne Mentor dans sa stratégie de poursuite d’acquisitions ciblées.

Avec Siemens, Mentor s’adapte aux grandes tendances qui traversent l’industrie. Dans l’industrie des semiconducteurs, on assite en particulier à une prolifération de création d’entreprises fabless, notamment en Chine. Ainsi, alors que le nombre de start-up fabless chinoises était relativement stable depuis 2003 (il est passé de 463 à 583 entreprises en 2013), il s’est emballé atteignant 715 en 2015, puis 1362 en 2016. Si leur nombre a fortement progressé, leur taille a également augmenté et les investissements des financiers dans ces entreprises ont suivi la même pente. Tant et si bien qu’on assiste aujourd’hui à une forte vague de conception de semiconducteurs en Chine. Une pépinière à laquelle Mentor entend répondre avec une offre adaptée.

L’IoT, l’intelligence artificielle (IA) et le machine learning constituent actuellement les tendances plus profondes qui orientent la conception des circuits intégrés. On assiste à l’éclosion de nombre de petites entreprises qui tentent leurs chances sur ces créneaux porteurs où la consommation et la taille de la puce constituent des paramètres déterminants. Pour un éditeur de logiciels de CAO, il convient de s’adapter à ce nouveau type de clientèle, en proposant une offre d’outils plus simples avec des prix étudiés et des spécificités techniques en rapport (consommation, taille de la puce). Mentor a ainsi développé une solution complète adaptée à l’IoT. En particulier, l’IA et le machine learning qui permettent d’extraire de la masse de données produites par l’Internet des objets quelque chose d’intelligible a suscité de nombreuses vocations chez les start-up. L’apport de Mentor à ce type d’entreprise est de transformer en matériels (transistors) les spécifications logicielles de ces processus non encore optimisés pour accélérer les traitements des données. Catapult, l’outil de synthèse comportementale de haut niveau de Mentor, trouve dans ce besoin de nouveaux débouchés.

« Après une période de maturation, aujourd’hui, c’est la demande qui pousse ce créneau de marché. On est passé d’un marché de l’offre à un marché de la demande », souligne Jean-Marie Saint-Paul, Managing Director Mentor France et Area Director Europe South & West.

Le groupe a mis en place une politique de prix adaptée à ces start-up, afin d’accompagner leur croissance sans l’entraver et dans l’optique d’engranger à terme les retombées de cette stratégie quand ces jeunes pousses auront changé d’échelle.

La voiture autonome constitue également l’une des grandes tendances de l’industrie électronique. C’est bien évidemment dans ce domaine que les synergies entre Siemens et Mentor sont les plus prometteuses. « Beaucoup de synergies entre la partie mécanique et la partie électronique sont en préparation », souligne Jean-Marie Saint-Paul.

 

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This