VIPress.net

Le Taïwanais Yageo rachète Pulse Electronics pour 740 millions de dollars

Le fabricant taïwanais de composants passifs Yageo, numéro un mondial des pavés résistifs et numéro 3 mondial des condensateurs MLCC, annonce ce matin la signature d’un accord définitif pour racheter l’Américain Pulse Electronics, spécialisé dans les composants magnétiques, les antennes et les connecteurs. Le montant de la transaction atteint 740 millions de dollars américains. Pulse réalise près d’un tiers de ses ventes en Europe.

Fondé en 1977, Yageo profite actuellement d’une conjoncture favorable dans les composants passifs liée aux tensions sur les approvisionnements et aux pénuries qui affectent le secteur. En 2017, le groupe taïwanais, qui vend ses composants sous les marques Yageo, Phycomp et Vitrohm, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,06 milliard de dollars, en progression de 16,1% par rapport à 2016. Yageo emploie 11 000 personnes et possède 27 bureaux de vente, 7 sites de production, 6 centres logistiques et 2 centres de R&D dans le monde.

Pulse Electronics, qui a été racheté par un fonds d’investissement privé en avril 2015, est une société spécialisée dans le domaine des antennes, du magnétisme et des connecteurs. La société dessert les secteurs des communications sans fil et filaires, de la gestion de l’énergie, de la défense, de l’aéronautique et de l’automobile. En 2017, son chiffre d’affaires a augmenté de 10,1%, à 315 M$, pour un bénéfice net de 34,6 M$, contre une perte de 13,9 M$ en 2016. Pulse réalise 32% de son chiffre d’affaires en Europe, 44% en Chine, 15% sur le continent américain et 9% dans le reste de l’Asie.

Pulse a été fondé en 1947 et son siège social est situé à San Diego, aux États-Unis. L’entreprise possède 16 centres de R&D et de conception en Asie, aux Etats-Unis et en Europe, 8 bureaux de vente dans le monde et 8 usines en Chine, aux Etats-Unis, en République Tchèque et en Inde avec 6000 employés dont 270 ingénieurs R&D.

Les principaux composants électroniques fournis par Pulse vont des antennes aux transformateurs, en passant par les modules de connecteurs intégrés, les inductances RF, les alimentations et les systèmes de câbles. Pulse a un développement à long terme dans l’électronique automobile et les applications industrielles et s’est également concentré sur d’autres applications telles que les équipements de réseau, les communications sans fil et la gestion de l’alimentation. L’entreprise possède également des brevets dans les technologies liées à la 5G et au véhicule électrique.

En début d’année, Pulse a racheté la société autrichienne Egston, un fabricant de composants magnétiques et de systèmes de câbles pour les marchés des véhicules électriques (VE), de l’automobile, de l’industrie et de l’énergie. Egston, avec un chiffre d’affaires d’environ 87 millions de dollars en 2017, six implantations en Autriche, en Tchéquie, en Chine et en Inde et 1400 employés dans le monde, complète plusieurs segments d’activités en croissance de Pulse : électrification de la mobilité, conduite autonome, industrie 4.0, IoT et Smart Grid.

Renforcer la présence de Yageo en Europe

Plusieurs motivations conduisent Yageo à racheter Pulse Electronics. Outre l’expansion de son portefeuille de produits, non seulement pour fournir des composants passifs complets, mais aussi offrir un service de guichet unique aux clients dans les composants électroniques tels que composants sans fil, transformateurs, inductances RF, alimentations et systèmes de câbles, cette acquisition va également permettre à Yageo de renforcer  sa présence sur le marché aux États-Unis et en Europe et accroître son développement sur les marchés automobile et industriel. Le Taïwanais escompter enfin tirer parti des synergies en matière de technologie, de production et de gestion entre Yageo et Pulse.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This