VIPress.net

Le ministère des Armées prend 21 engagements en faveur des PME de défense

Chaque année, le ministère des Armées consacre près de 14% de son budget annuel à des achats directs auprès de quelques 26 000 PME et ETI. Pour mieux répondre aux attentes exprimées par ces entreprises, Florence Parly, ministre des Armées, a dévoilé hier son plan Action PME. Ce plan, qui comporte 21 engagements, s’adresse à toutes les start-up, PME et ETI innovantes qui souhaitent commercer avec le ministère des Armées.

Compte tenu de l’effort budgétaire prévu par le projet de loi de programmation militaire 2019-2025, ce sont environ 40 milliards d’euros qui seront ainsi dépensés auprès des PME et ETI sur toute la durée de cette loi de programmation militaire.

Le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025 place l’innovation au cœur de la transformation et la modernisation du ministère au service de l’efficacité de nos forces armées. Or l’expérience montre que travailler avec les PME et les ETI innovantes favorise l’émergence rapide de solutions pour satisfaire les besoins très évolutifs des armées. Dans ce but, Action PME vise à associer les start-up, PME et ETI au défi du temps court et de l’adaptation aux nouvelles menaces, explique le ministère. Il a en particulier pour ambition de soutenir et expérimenter plus rapidement leurs innovations.

Les PME et ETI sont également très nombreuses à intervenir au profit du ministère en sous-traitance des grands industriels. Pour celles-ci, fournisseurs indirects mais tout aussi importants du ministère, Action PME veillera à ce que les grands groupes titulaires des marchés de défense soient exemplaires dans leur relation contractuelle avec les PME sous-traitantes, assure le ministère des Armées.

Création d’un label « utilisé par les Armées françaises »

Action PME prévoit également l’attribution d’un label « utilisé par les Armées françaises » aux PME et ETI qui contribuent à l’équipement et au soutien des Armées. Ce label constituera une marque de crédibilité à l’export pour les entreprises françaises de défense.

Enfin, l’ensemble des dispositifs directs de soutien aux PME et notamment de soutien à l’innovation, qui représente actuellement de l’ordre de 80 M€ annuels, passera à 110 M€ annuels dans la prochaine LPM.

Action PME comporte des réponses concrètes aux attentes exprimées par les PME et les ETI en matière d’accès aux marchés du ministère des Armées, de simplification des procédures, de financement, d’exportation et de coopération européenne. C’est pourquoi il mobilise l’ensemble des services du ministère et couvre à la fois les domaines de l’armement (acquisition des équipements, maintien en condition opérationnelle) et hors armement (soutien de l’homme, énergie, infrastructure, santé, numérique…).

Retrouvez les 21 engagements d’Action PME

 

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This